Gino Caviezel n’a jamais fermé la porte à une course de Coupe du monde. Pourtant, c’est lui qui prend la tête à l’issue du premier tour du géant de Sölden, disputé ce dimanche en Autriche. Le Suisse est en bonne voie pour obtenir son meilleur résultat en Coupe du monde, qui n’a jamais fait mieux que la huitième place, lors des géants de Kranjska Gora 2015 et Naeba 2016.

Le Suisse, parti avec le numéro 12, signe le temps de référence devant Zan Kranjec (+ 0’7  »), alors confortable leader dès le début de la manche. Le Slovène, en fin de premier entracte, avait réussi à dépasser les favoris Alexis Pinturault et Henrik Kristoffersen. Le Norvégien, vainqueur du petit ballon de la spécialité l’an dernier, échoue finalement à 10 centièmes derrière Caviezel. Quant au Français, il est quatrième (+ 0’15  ») après une petite faille intérieure sur le mur. Le suspense reste donc intact lors du second tour (13 heures).

Les jeunes Lucas Braathen (20), Loic Meillard (23) et Marco Odermatt (23) sont toujours en embuscade, à près de 30 centièmes de Caviezel. Si l’on ajoute le vétéran Leif Kristian Haugen, les huit premiers se disputent en moins d’une demi-seconde.

La surprise de la matinée vient avec le départ d’Alexandre Aamodt Kilde, détenteur du titre du grand globe de verre. Le Norvégien, également l’un des favoris du jour, a commis une erreur contre le mur, perdant un ski au passage. L’occasion pour Kristoffersen et Pinturault de devancer le classement général dans la première course de la saison.