La skieuse italienne Sofia Goggia a levé le pouce de la main droite après avoir dominé la quatrième Coupe du monde de descente féminine de la saison, samedi à Saint-Moritz, en Suisse.

Il pouvait à peine bouger sa main gauche.

Goggia a remporté la course avec un style impressionnant, battant la Slovène Ilka Stuhec de 0,43 seconde, un jour après s’être cassé deux doigts en heurtant une porte, mais a tout de même terminé deuxième en descente sur le même parcours depuis Corviglia.

Après la chute de vendredi, le double médaillé olympique de descente s’est rendu à Milan pour une opération. L’équipe de ski italienne a déclaré avoir placé une barre de métal et des vis dans sa main pour la stabiliser et la placer dans un plâtre.

Pourtant, Goggia est retourné à la station suisse pour la deuxième descente.

Avec sa main gauche bandée et le gant attaché à son bâton de ski avec du ruban adhésif jaune, Goggia était la neuvième partante car elle ne semblait pas visiblement affectée par la blessure.

« Quand j’ai compris aujourd’hui que je pouvais y arriver, je pense qu’aucune fille n’était (aussi) heureuse que moi aujourd’hui à la grille de départ. Il n’était pas garanti que je puisse être au départ aujourd’hui », a déclaré Goggia, ajoutant . l’équipe italienne a même envisagé de ne pas l’inclure sur la liste de départ de la course de samedi.

« J’ai dit: » Es-tu fou? Es-tu fou? Je n’abandonne pas comme ça », a déclaré Goggia.

HORLOGE | Goggia s’est cassé les doigts lors de la course pour la médaille d’argent :

Sofia Goggia, leader de la Coupe du monde de descente, se casse les doigts lors de la course pour la médaille d’argent

L’Italienne Sofia Goggia, leader de la Coupe du monde de descente féminine, a remporté une médaille d’argent à Saint-Moritz vendredi, mais s’est cassé deux doigts de la main gauche après avoir franchi la troisième porte du parcours de Corviglia.

READ  Benjamin Mendy: Man City défend face à une nouvelle accusation de tentative de viol | infos-football

Courant sous un ciel bleu et ensoleillé, contrairement à la course de vendredi dans des conditions enneigées et brumeuses, Goggia a sprinté le parcours de 2,5 km dans son style habituel, ne s’arrêtant jamais dans des virages cahoteux et sautant de plus en plus loin de ses rivaux.

Goggia a terminé avec 0,52 seconde d’avance sur l’Allemande Kira Weidle, alors leader, et a salué et soufflé des baisers aux spectateurs.

Weidle a ensuite été poussé à la troisième place par Stuhec, qui a décroché son premier podium en près de quatre ans. Le Slovène avait remporté le titre mondial de descente 2017 sur ce parcours.

Elena Curtoni, qui a remporté la course de vendredi, a terminé huitième à 1,16 seconde.

Marie-Michèle Gagnon a été la meilleure Canadienne avec une 27e place, tandis que sa coéquipière Stefanie Fleckenstein a terminé 47e.

Shiffrin a failli atterrir sur le podium

La troisième victoire de Goggia de la saison et la 20e au total ont été brièvement menacées par Mikaela Shiffrin.

Parti 21e, la leader du classement général de la Coupe du monde a été quelques centièmes plus rapide que Goggia dans les deux premières sections, mais Shiffrin a pris moins de risques que l’Italienne dans le reste de sa carrière, terminant à 0,61 derrière à la quatrième place.

« Je suis vraiment contente de la façon dont ces deux derniers jours de descente se sont déroulés. C’était très amusant, fluide et fluide », a déclaré Shiffrin, qui a gagné deux positions depuis le résultat de vendredi, lorsqu’elle a terminé une place derrière sa coéquipière. Breezy Johnson américain.

Samedi, Johnson était à près de deux secondes de Goggia et a terminé en dehors du top 20.

Shiffrin a été suivi par trois cavalières autrichiennes : Cornelia Hutter, Nina Ortlieb et Mirjam Puchner.

READ  RB Leipzig 0-5 Liverpool: Darwin Nunez marque quatre buts en seconde période pour ouvrir le décompte des Reds | nouvelles du football

Shiffrin mène le classement général avec 475 points, 50 devant Goggia et 109 devant Wendy Holdener. Le skieur suisse a terminé à la 32e place et n’a pas réussi à marquer des points en Coupe du monde.

« D’une part, j’essaie de ne pas constamment compter les points, mais c’est tout le temps dans ma tête », a déclaré Shiffrin, qui a remporté son quatrième titre au classement général la saison dernière.