Rosbank rejoindra l’empire commercial de Potanin, qui est le principal actionnaire de nickel norilsk, (nilsy) premier producteur mondial de palladium et de nickel raffiné.
La holding de Potanin possédait Rosbank depuis 1998, avant Partenariat global (SCGLF) (SocGen) a pris une participation en 2006 et l’a fusionnée avec ses autres activités russes en 2010.

Bien qu’il n’ait pas été sanctionné par l’Union européenne, Potanin a été sanctionné par le gouvernement canadien pour l’invasion russe de l’Ukraine, que Moscou décrit comme une « opération militaire spéciale ».

SocGen avait précédemment signalé le risque d’une radiation de sa participation dans Rosbank.

Les actions de la troisième banque française ont augmenté de 8% lundi après avoir annoncé qu’elle mettrait fin à sa participation de plus de 15 ans dans Rosbank, dans un contexte de pression croissante pour rompre les liens avec la Russie.

SocGen n’a pas révélé le montant qu’Interros Capital payait pour la participation, mais a déclaré que l’accord lui permettrait de quitter la Russie de « manière efficace et ordonnée » et d’assurer la continuité des employés et des clients de Rosbank.

Interros a déclaré dans un communiqué que l’accord devrait être conclu dans les deux prochaines semaines après réception de toutes les approbations nécessaires des organismes de réglementation.

SocGen a déclaré que l’accord entraînerait une radiation d’environ 2 milliards d’euros (2,2 milliards de dollars) et un élément non monétaire unique, mais n’aurait aucun impact sur le ratio de capital de SocGen.

L’annulation sera « largement compensée » par la déconsolidation de son exposition de 15,4 milliards d’euros à la Russie et un paiement non précisé comprenant un paiement de dette subordonnée par Interros Capital, a ajouté SocGen dans un communiqué.

READ  MSFS World Update 6 améliore l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse

SocGen a acquis pour la première fois une participation dans Rosbank en 2006 avec une option d’achat d’une participation majoritaire en 2008. La banque russe a été entièrement fusionnée avec les autres opérations russes de SocGen en 2010.