OBERSTDORF, Allemagne (Reuters) – Johannes Hoesflot Klaebo a balayé le reste du peloton dans la dernière ascension pour remporter l’or pour la Norvège dans l’épreuve de sprint par équipe masculine aux Championnats du monde de ski FIS dimanche, tandis que Jonna Sundling a décroché une médaille d’or féminine passionnante pour Suède.

La Finlande a remporté la médaille d’argent, tandis que l’équipe représentant la Fédération de ski de Russie a remporté le bronze chez les hommes, et la Suisse a remporté une médaille d’argent surprise devant la Slovénie dans la compétition féminine.

Erik Valnes a quitté Klaebo 4,3 secondes derrière les Russes dans le dernier tour du circuit de 1,2 km, et a attendu la dernière montée avant de dépasser Gleb Retivykh pour prendre les commandes de la course, gagnant par une avance de 1,68 seconde.

Après avoir remporté le sprint classique de 30 km jeudi, la médaille d’or est la deuxième pour Klaebo, 24 ans, à Oberstdorf et cinquième au général.

Finn Joni Maki a également réussi à dépasser Retivykh dans la dernière ligne droite pour remporter la médaille d’argent pour la Finlande, 0,41 seconde devant les Russes.

Plus tôt dans la journée, la Suédoise Sundling a profité de la mince avance que sa coéquipière Maja Dahlqvist lui a donnée sous un soleil radieux et des conditions chaudes alors qu’elle entrait dans le dernier tour sous la pression de la Russe Natalya Nepryayeva.

Le défi de Nepryayeva s’est estompé alors qu’ils entraient dans la montée finale, mais la Suisse Nadine Faehndrich s’est soudainement lancée dans une poursuite acharnée pour organiser une finition de course passionnante, avec Sundling gardant son calme au dernier virage pour naviguer vers la victoire.

READ  Les héroïques de fin de manche des marins ne fonctionnent qu'une seule fois dans la division des frappeurs désignée avec les Orioles

Faehndrich et Laurien van der Graaff ont remporté une médaille d’argent inattendue pour la Suisse à 0,95 seconde des Suédois, avec Eva Urevc et Anamarija Lampic arrivant 2,51 secondes plus tard pour décrocher le bronze.

Jarl Magnus Riiber a épinglé la Norvège alors qu’elle surmontait un déficit de 35 secondes pour remporter l’or dans l’épreuve de côte normale par équipe du combiné nordique, avec l’Allemagne à la deuxième place et l’Autriche au bronze.

(Reportage de Philip O’Connor; Édité par Christian Radnedge)