Le Danemark n’est pas le seul pays confronté à la présence du coronavirus dans les élevages de visons. Jusqu’à présent, cinq autres ont signalé des cas similaires, a annoncé samedi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«À ce jour, six pays, à savoir le Danemark, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suède, l’Italie et les États-Unis, ont signalé des cas de SRAS-CoV-2 dans des élevages de visons de l’Organisation mondiale de la santé animale.a déclaré l’OMS dans un communiqué.

Cette annonce intervient après que le Premier ministre danois Mette Frederiksen a annoncé mercredi le massacre de plus de 15 millions de visons du pays. Le chef du gouvernement danois affirme que ces animaux ont transmis une version mutée du SRAS-Cov-2 à douze personnes, ce qui pourrait menacer l’efficacité d’un futur vaccin.

La mutation d’un virus est triviale et souvent inoffensive, selon la communauté scientifique. Mais dans le cas de cette souche appelée “Cluster 5”, cela implique – selon les premières études une efficacité moindre des anticorps humains, menaçant le développement d’un vaccin contre Covid-19.

«Les premières observations suggèrent que la présentation clinique, la gravité et la transmission des individus infectés sont similaires à celles des autres virus SRAS-CoV-2 en circulation., dit l’OMS. Cependant, cette variante (…) présente une combinaison de mutations ou de changements qui n’avaient pas été observés auparavant »ajoute l’agence des Nations Unies, en précisant que “Les implications des changements identifiés dans cette variante ne sont pas encore entièrement comprises”.

Les résultats préliminaires, selon l’OMS, indiquent que cette variante particulière associée au vison, identifiée à la fois chez le vison et les 12 cas humains, présente un “sensibilité modérément réduite aux anticorps neutralisants”. L’OMS demande la mise en place de nouvelles études scientifiques et de laboratoire pour vérifier ces résultats et comprendre quelles pourraient être les conséquences dans le développement de traitements et de vaccins.

READ  Arrache le cœur et les intestins de sa mère et trouve son petit ami comme si de rien n'était