Rhônexpress dessert l’aéroport de Lyon – JEAN LIOU / AFP

  • En décembre dernier, la concession Rhônexpress accordée à Vinci a été résiliée par la métropole et Sytral.
  • L’un des objectifs était alors de réduire significativement les prix de ce service de transport (le plus cher de France) qui relie la Part-Dieu à l’aéroport de Lyon.
  • En raison de la crise liée au Covid-19, Sytral ne peut aujourd’hui que réduire les tarifs des salariés de Saint-Exupéry.

Se rendre à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry à bord Rhônexpress Il continuera à être si cher dans les mois à venir pour les voyages d’affaires. Ce lundi,
le Sytral, qui a repris l’exploitation, la conservation et la maintenance de l’infrastructure des ferries après la fin de la concession confiée à Vinci, a présenté la nouvelle convention financière qui la lie à la métropole
de Lyon.

Ce contrat, qui entrera en vigueur le 7 novembre, ne prévoit pas de baisse de prix généralisée, contrairement à ce qui avait été annoncé par l’ancien cadre de la métropole lyonnaise et Sytral en décembre dernier lors de la rupture des engagements avec Vinci. . Pour l’instant, la crise sanitaire liée au Covid-19 a anéanti tout espoir de rendre ce ferry, le plus cher de France, beaucoup plus accessible et attractif. En plus des 32 millions d’euros de pénalités dues à Vinci pour la résiliation du contrat, des pertes importantes se sont ajoutées ces derniers mois en raison de la baisse de fréquentation de Rhônexpress. Une situation directement liée au confinement et à la réduction du trafic aérien à Saint-Exupéry.

Inciter les employés de Saint-Ex à préférer Rhônexpress

Si pour le grand public le prix du service de transport (26,70 euros aller-retour) reste le même, Sytral a fait un effort important pour les employés de la plateforme aéroportuaire. «Le comité syndical de Sytral a voté pour une réduction de 50% des taux actuels offerts à ces employés. Le billet aller-retour va de 10,10 euros à 5 euros », a précisé ce lundi le syndicat mixte. Les billets de 7 ou 31 jours et 40 voyages seront également facturés à moitié prix pour ces utilisateurs. «Cette réduction tarifaire vise à favoriser l’utilisation des transports en commun en offrant une solution de déplacement efficace, économiquement avantageuse et une réelle alternative à la voiture particulière pour les 5 650 salariés de la plateforme aéroportuaire», ajoute Sytral. En baissant les prix pour cette catégorie d’usagers, le syndicat mixte s’attend à enregistrer 28 000 voyages supplémentaires en 2021, soit 30% de plus qu’aujourd’hui.

Et d’autres voyageurs? Selon le nouveau président du Sytral Bruno Bernard (EELV), également à la tête de la métropole, d’autres réductions devraient suivre et être proposées dans un futur comité syndical. Ces baisses de prix devraient concerner «les jeunes entre 12 et 25 ans et les voyageurs en possession d’un billet SNCF au départ ou en direction de la gare TGV de Lyon Saint-Exupéry», selon le syndicat paritaire.

READ  La fibre de Bouygues Telecom s'effondre dans cette vente privée