Santé : une maladie potentiellement mortelle transmise par lurine animale est désormais soumise à la déclaration obligatoire – Cosmo Sonic

La leptospirose est une maladie qui affecte particulièrement les départements d’Outre-Mer, avec une incidence bien plus élevée que dans le reste de la France métropolitaine, allant de 10 à 70 fois selon les territoires. Chaque année, près d’un million de cas de leptospirose sont signalés dans le monde, avec un taux de mortalité de 6%.

Cette maladie est transmise à l’homme par contact avec l’urine d’animaux infectés, que ce soit par une peau lésée, une muqueuse ou par l’environnement contaminé. Les symptômes peuvent varier d’un simple syndrome grippal à des complications graves et potentiellement mortelles, pouvant affecter le foie, les reins et les poumons.

Afin de prévenir la leptospirose, il est recommandé de prendre des mesures collectives, telles que la dératisation et la gestion des effluents des élevages industriels, ainsi que des mesures individuelles, comme le port d’équipements de protection. Il est également fortement déconseillé de se baigner dans des eaux troubles ou boueuses et de marcher pieds nus dans des zones contaminées.

En France, un vaccin contre la leptospirose est disponible et efficace contre une souche spécifique de la maladie, mais il est réservé aux professionnels exposés à des risques élevés et aux personnes pratiquant des activités à risque après une évaluation médicale individuelle. Il est important de souligner que la vaccination ne remplace pas les mesures de prévention.

Cette information est particulièrement importante pour les résidents des départements d’Outre-Mer, où l’incidence de la leptospirose est plus élevée. Il est essentiel de prendre conscience des risques et de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre cette maladie grave.

READ  Cosmo Sonic : 105 médicaments autorisés savèrent plus dangereux quutiles