“],” filter “: {” nextExceptions “:” img, blockquote, div “,” nextContainsExceptions “:” img, blockquote “}}”>

Sam Bennett a frappé le premier coup sur le Tour des Emirats Arabes Unis mercredi dans ce qui sera une bataille d’une saison pour le droit de se vanter des sprinteurs.

La star de Deceuninck-Quick-Step a battu Caleb Ewan, Pascal Ackermann, Elia Viviani et une foule d’autres hommes rapides pour ouvrir son compte 2021 à la première occasion mercredi, et en ce qui concerne le leader irlandais Michael Mørkøv, il y aura beaucoup plus d’où cela vient.

En rapport:

Mørkøv, le vétéran danois qui l’a conduit l’an dernier au maillot vert du Tour de France et à une victoire d’étape au Tour d’Espagne, a conduit Bennett à travers les quarts rapprochés lors de l’arrivée rapide sur l’île d’Al Marjan.

Coutumes de la peau foncée VeloNews Avant de s’envoler pour les Emirats la semaine dernière, le meilleur reste à venir de la paire sprint alors qu’ils entament leur deuxième année ensemble.

“Nous avons beaucoup appris l’année dernière”, a déclaré Mørkøv lors d’un appel téléphonique. “Vous devez garder à l’esprit que Sam était avec l’équipe sa première année l’an dernier, et parce que la saison était si étrange, nous n’avions pas de programme régulier et il n’y avait pas beaucoup de courses avant le Tour.”

«Au moment où nous avons commencé à courir, nous devions encore mieux nous comprendre, mais nous battre pour le vert pendant ces trois semaines a augmenté la relation que Sam et moi avons ensemble, ainsi que la relation que Sam entretient avec l’équipe. Nous évoluons ensemble, et nous pouvons avoir beaucoup de confiance avec nous depuis ce Tour de France l’an dernier. “

READ  Rugby des Six Nations | La France nomme une équipe solide pour son premier match contre le Pays de Galles

Bennett restera au milieu de terrain de Mørkøv pour la saison prochaine lorsque l’Irlandais reviendra sur le Tour de France avec l’ambition de défendre son maillot vert.

Le sprint Emirates de mercredi a donné un indice précoce que la combinaison gagnante du positionnement et de la patience de Mørkøv et de la finition inégalée de Bennett bouillonnait avec autant de succès que jamais en 2021, et le vétéran danois pense que les sprinteurs du Tour auront du mal à le supporter. classement par points des coéquipiers cet été.

“Sam peut définitivement obtenir un autre maillot vert”, a-t-il déclaré. «Ce n’est pas un hasard s’il a gagné l’année dernière, c’est un sprinter polyvalent. Par conséquent, il est assez fort pour survivre aux jours difficiles, mais peut performer à la fois dans les sprints finaux et dans les intermédiaires. Nous nous améliorons constamment ensemble, et nous avons certainement une chance d’être à nouveau dans le green game.

Bennett et Mørkøv ont jeté le gant mercredi. Le grand nombre de sprinteurs qui se sont améliorés à Al Marjan ont désormais quatre mois pour comprendre comment réagir avant que le Tour ne quitte la Bretagne.