La France a rejoint l’Australie lors des qualifications pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby féminin samedi, battant les Fidji 44-0 alors que la Nouvelle-Zélande, hôte, a battu l’Ecosse 57-0.

Deux pénalités de Lori Cramer ont donné à l’Australie une victoire âprement disputée 13-7 sur le Pays de Galles qui assure à l’équipe de Jay Tregonning la deuxième place de la poule A derrière la Nouvelle-Zélande, qui a enregistré une troisième victoire consécutive avec des points bonus avec son blanchissage des Écossais. L’Australie et la France rejoignent la Nouvelle-Zélande, qui a pratiquement obtenu une place de leader au classement des quarts de finale, ainsi que l’Angleterre et le Canada pour réserver leur place en huitièmes de finale de la compétition.

« Nous sommes très heureux, évidemment. Nous avions besoin d’une victoire en points bonus pour obtenir cette première place. Je ne sais pas encore contre qui nous allons jouer car il reste encore quelques matchs à venir », a déclaré l’entraîneur des Black Ferns, Wayne Smith. . Le Pays de Galles, dirigé par Ioan Cunningham, pourrait encore progresser en tant que l’une des deux meilleures équipes classées troisièmes, en fonction du résultat des matches de groupe restants.

Les Australiennes ont pris les devants à la cinquième minute quand Iliseva Batibasaga a récupéré le ballon à l’arrière d’un ruck avant qu’une fausse passe ne lui donne l’espace pour courir sous les poteaux pour marquer et Cramer a converti une transformation réussie. Le Pays de Galles a égalisé à la 23e minute lorsque Sioned Harries a marqué après un pick-and-go à bout portant, et le tir d’Elinor Snowsill est passé au-dessus de la barre transversale juste à l’intérieur du poteau.

READ  Marc Gasol signe pour deux ans avec les Lakers!

La douce pénalité de Cramer à la mi-temps a donné aux Australiens une légère avance dans l’intervalle avant que les deux équipes ne s’annulent en seconde période. Le Pays de Galles avait un espoir tardif lorsque le remplaçant australien Kaitlan Leaney a reçu un carton jaune pour un tacle dangereux sur Alex Callender à 10 minutes de la fin, mais le penalty de Cramer à deux minutes de la fin a scellé la victoire.

« C’est énorme pour ce groupe de filles d’être arrivée aussi loin et d’avoir atteint les quarts de finale. C’était la première case que nous voulions cocher et nous l’avons fait et maintenant le tournoi s’ouvre », a déclaré la capitaine australienne Shannon Parry. Les Black Ferns ont balayé l’Écosse avec une performance dévastatrice en première mi-temps, Renee Holmes marquant 22 points, dont deux tentatives et six conversions, alors que les champions en titre se déchaînaient.

La première tentative de Holmes a mis la Nouvelle-Zélande en tête à la deuxième minute et l’équipe de Smith n’a jamais été défiée par une équipe écossaise mal en armes. Ayesha Leti-l’iga a ajouté le deuxième huit minutes plus tard et de nouvelles tentatives de Sarah Hirini, Liana Mikaele-Tu’u et Theresa Fitzpatrick ont ​​ouvert un écart significatif avant que Renee Wickliffe ne marque deux fois en fin de mi-temps.

Maiakawanakaulani Roos et Holmes ont franchi la ligne en seconde période alors que les champions en titre ont remporté la victoire. « Amy Rule et Pip Love à l’avant, Maia Roos et Liana Mikaele Tu’u, ils ont vraiment dominé ce physique », a déclaré l’entraîneur-chef de la Nouvelle-Zélande Wayne Smith. « Et tout le monde a sauté. Les défenses ont été brillantes en première mi-temps. »

READ  Blaise Matuidi (Inter Miami): "Avec Gonzalo Higuaín, nous essayons d'aider les jeunes"

La France a également devancé les Fidji alors que les essais de Marine Menager, Melissande Llorens et Maelle Filopon les ont aidées à prendre une avance de 20-0 en première mi-temps. L’équipe de Thomas Darracq a marqué un essai de plus grâce à Filopon pour reprendre le score en seconde période, tandis que trois autres essais d’Emeline Gros, Emilie Boulard et Celia Domain ont contribué à sceller la victoire écrasante.

« La semaine dernière, nous étions vraiment bons défensivement, mais nous n’avons pas vraiment commencé à attaquer, alors cette semaine, nous voulions vraiment mettre notre attaque en place et c’est ce que nous avons fait. Cela nous place dans une très bonne position pour la quatrième place. » -finales », a déclaré le défenseur français Manae Feleu. Dans le groupe B, le Japon affronte l’Italie et le Canada rencontre les États-Unis dimanche, tandis que l’Angleterre affronte l’Afrique du Sud le même jour.

(Cette histoire n’a pas été éditée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)