Jamais un match de Roland-Garros n’a commencé si tard. Et puisque Jannik Sinner a bien résisté à Rafael Nadal lors des deux premiers sets, ce deuxième quart de finale du tableau masculin détient également le record du dernier résultat. C’est à 1h26 du matin que l’Espagnol a terminé le match avec sa première balle de match. Après s’être rapproché de la sortie du premier set, Nadal, vainqueur en trois sets (7-6, 6-4, 6-1) prenait la mesure d’un jeune rival que l’on reverra sûrement à ce niveau. Il se qualifie pour la treizième demi-finale de sa carrière à Roland Garros et là il affrontera Diego Schwartzman. L’Argentin est prévenu: Nadal n’a jamais perdu les quatre derniers matchs sur terre battue parisienne.

Roland Garros

C’était toujours l’express de Nadal

04/10/2020 à 12:34

Et pourtant Sinner a bien résisté: récapitulation de la victoire tardive de Nadal

Jannik Sinner se souviendra longtemps de ce premier quart de finale du Grand Chelem. Pour le quatrième Majeur de sa carrière, l’Italien de 19 ans a eu l’honneur d’affronter le maître de la place, double vainqueur du Grand Chelem de Paris, qui est également à la tombée de la nuit. Ni Nadal ni la nuit n’ont fait peur au 75e joueur mondial. Le premier match espagnol de blanc ne l’a pas plus impressionné. C’est lui qui a offert la première balle de break, ratée 2-2. C’est lui qui a également pris le premier service de l’adversaire, à 5-5. Dans le meilleur des cas, nous pensons. Mais Nadal est Nadal et Sinner n’a que 19 ans. Sans pouvoir conclure, il a vu les Espagnols revenir et voler le match aller dans le match décisif (7-4).

Et Sinner a finalement cédé …

Si Sinner a grandi en regardant la pièce n ° 2 mondiale à Roland Garros, il a déjà vu la scène: un premier set accroché puis une démo. L’Italien effronté ne l’a pas écouté de cette façon. Non résigné pour un sou, il est revenu au combat, se donnant une avance de 3-1 au deuxième set. Inspiré, puissant, courageux, Sinner agace Nadal, également agacé par le froid ce mardi soir. Ennuyeux mais pas vaincu le Taureau. Une pause immédiate, une fin de manche mieux gérée que son rival et cette fois l’affaire était terminée (7-6, 6-4).

Car s’il y avait un match dans les deux premiers sets, ce n’était plus le cas dans le troisième. A une heure de l’après-midi, le jeune Sinner n’avait plus rien à offrir que quelques aperçus, preuve supplémentaire de son immense talent. Nadal était impatient de terminer et n’est pas entré dans les détails pour terminer 1:26 en trois sets (7-6, 6-4, 6-1). Soulagé d’être terminé, soulagé également d’atteindre sa treizième demi-finale à Roland Garros. Il a maintenant deux jours complets pour se reposer avant un match revanche contre Diego Schwartzman, qui l’a assommé à Rome avant Roland Garros.

Raphael Nadal

Crédits: Getty Images

Roland Garros

Hungry Nadal a dévoré McDonald’s

30/09/2020 à 14h25

Roland Garros

Nadal, à savourer sans modération

27/09/2020 à 21:18

READ  En France, des stars s'unissent pour soutenir les journalistes en grève d'un quotidien sportif de 120 ans