La marque Nothing de Carl Pei il élargit tranquillement ses horizons. 9to5Google a appris ce co-créateur Android Andy Rubin transféré le Marque Essentielle manquante à la signature de Pei le 6 janvier, et la remise débutera à l’Office britannique de la propriété intellectuelle le 11 novembre 2020.

Le déménagement donne à Nothing l’utilisation complète des marques de commerce, du logo et d’autres aspects essentiels de la marque. On ne sait pas si cela se traduit par une conception exclusive ou comprend un produit. Rien n’est prêt pour discuter de leurs premiers projets dès le 16 février.

Nous n’avons demandé à rien des commentaires sur le transfert.

lire plus: Ceux-ci auraient été les prochains téléphones d’Essential

Cela ne signifie pas nécessairement que rien ne produit une suite au Téléphone essentiel. Certains membres de l’ancienne équipe Essential sont allés à travailler sur des produits axés sur la confidentialité hors de vue, hors de l’esprit. Même si la start-up de Pei a accès à la gamme de produits d’Essential depuis son annulation, elle n’aura pas nécessairement les ressources nécessaires pour reprendre là où l’entreprise s’est arrêtée.

La marque Essential n’a pas non plus beaucoup de prestige. Bien que l’Essential Phone ait été raisonnablement bien évalué, eu du mal à vendre. Les accusations de scandale sexuel contre Andy Rubin de son temps chez Google n’ont pas non plus aidé la réputation de la marque.

Cependant, si cela inclut des brevets, cela pourrait fournir des indices sur les plans définitifs de Nothing. On s’attend à ce que le nouveau venu se concentre sur les appareils intelligents et la technologie d’Essential (comme ses appareil IA légendaire ou centre d’origine) pourrait offrir un avantage. Et si rien ne s’aventure dans les téléphones, il pourrait emprunter des fonctionnalités ou des éléments de conception sans se soucier des litiges en matière de brevets ou des coûts de licence.

READ  Un juge fédéral rejette certaines allégations d'Apple dans la lutte contre Epic Games