L’Australien Richie Porte a remporté le Critérium du Dauphiné dimanche et le Bahrain Victorious Mark Padun a remporté sa deuxième victoire d’étape.

La récente recrue d’Ineos, Porte, troisième du Tour de France l’an dernier, est entrée dans la huitième et dernière étape en tête du classement général et a occupé la tête dans les Alpes françaises.

Porte a finalement terminé 17 secondes devant le Kazakh Alexey Lutsenko au classement général.

Kayo ouvre les portes d’un nombre épique de sports gratuits et d’émissions en direct sur Kayo Freebies en juin. Pas de carte de crédit. Pain mangé. Inscrivez-vous gratuitement maintenant>

Pour Porte, 36 ans, ce fut une douce victoire. Il a vu s’éclipser une possible victoire dans la Dauphine lors de la dernière journée de 2017.

« Cette course, après avoir été deuxième ici deux fois et perdre une fois la deuxième au dernier kilomètre, pour finalement la gagner, je suis aux anges », a déclaré Porte après l’étape.

« Tous les sacrifices, le temps passé loin de ma femme et de mes deux enfants, ça en vaut la peine. »

Travail effectué.Source : Getty Images

Le coéquipier gallois de l’Australie Geraint Thomas, vainqueur du Tour 2018, a complété le podium à 29 secondes du rythme.

Thomas est tombé dans la descente de Joux-Plane, à moins de 10 km de l’arrivée de la station de ski des Gets, mais a réussi à rejoindre le groupe contenant les favoris de la course.

Porte devient le deuxième vainqueur australien du Critérium, la traditionnelle épreuve de préparation du Tour qui débute le 26 juin, après Phil Anderson en 1985.

Recevez les dernières nouvelles, faits saillants et analyses sur le cyclisme directement dans votre boîte de réception avec Fox Sports Sportmail. S’inscrire maintenant!!!

Il a déclaré qu’il « n’avait aucune illusion » sur son rôle pour son équipe étoilée sur le Tour.

« Gagner cette course signifie beaucoup pour moi. C’est une course que j’ai toujours appréciée, et enfin la gagner à 36 ans est un moment doux », a-t-il déclaré.

Padun a remporté sa deuxième étape de la course au lendemain de son ascension victorieuse de La Plagne, l’Ukrainien a couru en tête sur les premières pistes de Joux-Plane, une étape de 11,6 km avec une pente moyenne de 8,5%, et il n’a jamais semblé se faire prendre par la suite.

Le joueur de 24 ans, qui a remporté le classement de roi de la montagne de la course, a poursuivi le bon parcours de son équipe après un impressionnant Giro d’Italia dans lequel Damiano Caruso a terminé deuxième derrière Egan Bernal.

READ  OM | L'OM s'impose 0-1 à Lorient mais ne se calme pas