d’aujourd’hui IRONMAN 70.3 Suisse à Rapperswil-Jona, c’était une course exclusive pour les hommes professionnels, avec les femmes professionnelles en compétition aujourd’hui à l’IRONMAN 70.3 Luxembourg.

15 000 $ (4 000 $ au gagnant) et trois places de qualification pour le championnat du monde IRONMAN 70.3 ont été offerts pour l’accompagner.


Nager

Florin Salvisberg (SUI), habitué de longue date du WTCS, a donné à la foule locale de quoi se réjouir dès le départ, en terminant la course de 1,9 km à l’Obersee en 23:21. Cela lui a donné une nette avance de 24 secondes sur un groupe très uni de huit.

Parmi ceux qui tenteraient de le pourchasser figuraient Nicolas Mann (GER), le récent vainqueur du Challenge St. Pölten Youri Keulen (NED), les Britanniques James Teagle et Mattia Ceccarelli (ITA), sur lesquels on peut normalement compter pour produire de la vitesse sur deux roues. Il a récemment terminé deuxième du Challenge Riccione, une place devant le leader de la natation Salvisberg.

Vélo

Il ne fallut pas longtemps avant que l’avance de natation de Salvisberg ne soit effacée, et pendant le premier quart du parcours, il serait rejoint en tête par Keulen, Mann et Ceccarelli.

Ce quatuor allait construire une avance significative sur ses poursuivants pour le reste de la balade à vélo de 90 km. Au moment où T2 est apparu, son avance avait grimpé à quatre minutes et demie sur James Teagle, qui commencerait la course à la cinquième place.

Courir

Une fois sorti de T2, ce fut bientôt un cas de quatre devenant deux puisque Nicolas Mann et Youri Keulen se séparèrent immédiatement de Salvisberg et Ceccarelli. Ils ont couru à peu près à pas de géant pendant les 15 premiers kilomètres, avant que la pression n’atteigne finalement Mann, et Keulen a pu prendre une légère avance.

READ  réactions politiques outragées même dans la majorité

Derrière, Teagle s’était maintenant installé à la quatrième place, dépassant Salvisburg et avec Ceccarelli dans son viseur. Pourrait-il se rapprocher suffisamment dans le dernier quart de la course pour revendiquer la dernière place sur le podium ?

Keulen a tenu bon pendant les 5 derniers kilomètres, clôturant sa journée avec un semi-marathon de 1:12:11, ce qui lui laisserait 1:06 d’avance sur Mann à l’arrivée.

Ceccarelli a tenu bon pour compléter le podium, avec Teagle à seulement 56 secondes de l’Italien à la fin en quatrième position.

Résultats IRONMAN 70.3 Suisse 2022

Dimanche 19 juin 2022 – 1,9km / 90km / 21,1km

hommes professionnels

  • 1. Youri Keulen (NED) – 3:49:45
  • 2. Nicholas Mann (ALL) – 3:50:52
  • 3. Mattia Ceccarelli (ITA) – 3:53:57
  • 4. James Teagle (GBR) – 3:54:53
  • 5. Adriano Engelhardt (SUI) – 3:56:40