Cette décision pourrait éventuellement conduire à la reprise des mesures disciplinaires contre les clubs voyous après son abandon lundi soir.

Image d’archive du président de l’UEFA Aleksander Ceferin. Photo de l’AP

L’UEFA a engagé mardi une action en justice pour retirer le juge d’une affaire judiciaire espagnole qui a contrecarré une tentative de punir Barcelone, le Real Madrid et la Juventus pour leur rôle dans l’éclatement malheureux de la Super League.

Cette décision pourrait éventuellement conduire à la reprise des mesures disciplinaires contre les clubs voyous après son abandon lundi soir.

« L’UEFA a présenté une requête pour contester le juge présidant le processus en cours car elle estime qu’il y a des irrégularités importantes dans ce processus », a déclaré l’instance dirigeante du football européen dans un communiqué. « Conformément à la loi espagnole et dans l’intérêt fondamental de la justice, l’UEFA s’attend à ce que le juge en question se retire immédiatement dans l’attente d’un examen complet et approprié de cette requête. »

L’UEFA a également déposé un recours auprès de la haute cour d’appel de Madrid.

Le juge est Manuel Ruiz de Lara.

El organismo de Nyon, Suiza, dijo que « continuará tomando todas las medidas necesarias, en estricta conformidad con la legislación nacional y de la UE, para defender sus intereses y, lo más importante, los de sus miembros y todas las partes interesadas en el football ».

L’UEFA espère qu’une décision de la Cour de justice de l’Union européenne à Luxembourg pourrait étayer ses tentatives d’exclure à terme Barcelone, le Real Madrid et la Juventus de la Ligue des champions.

READ  Histoire, Alaf ', US Open, Clippers: Actualités sur un plateau

Le dossier de l’UEFA a été lancé dans la foulée du lancement impressionnant de la Super League par 12 clubs en avril. Le projet de se séparer de l’actuelle Ligue des champions de l’UEFA s’est effondré 48 heures après que les clubs anglais – Arsenal, Chelsea, Liverpool, Tottenham et Manchester United et City – se soient retirés au milieu des réactions de leurs propres fans et du gouvernement. Trois des autres membres fondateurs de la Superliga (AC Milan, Inter Milan et Atlético de Madrid) se sont également retirés rapidement.