Le Premier ministre Amadou Ba est confronté à une situation délicate au Sénégal depuis le samedi 03 février. Amadou Ba était le candidat du pouvoir à la présidentielle du 25 février et s’opposait à tout report de l’élection. Cependant, suite à l’annonce du report, la question se pose désormais de savoir s’il peut encore rester Premier ministre.

Jusqu’à samedi, Mamoudou Ibra Kane, ancien directeur de presse, faisait campagne pour Amadou Ba à la tête du mouvement « Demain, c’est maintenant ». Cependant, selon l’ancien directeur général du groupe Futur Media, les relations entre les deux têtes de l’exécutif sénégalais ne sont plus au beau fixe.

Cette situation met en lumière les tensions au sein du gouvernement sénégalais. Alors que la campagne électorale bat son plein, Amadou Ba se retrouve confronté à des défis politiques majeurs. Les questions concernant sa capacité à rester en tant que Premier ministre se multiplient.

Le report de l’élection présidentielle a été une décision prise par la Commission électorale nationale autonome (CENA) en raison de problèmes d’organisation. Cependant, cela a suscité une grande controverse parmi les différents acteurs politiques du pays.

Certains voient le report comme une opportunité pour revoir les stratégies de campagne et renforcer leurs positions. Cependant, pour d’autres, cela remet en question la légitimité du Premier ministre en tant que leader politique.

Amadou Ba et Mamoudou Ibra Kane, qui étaient autrefois des alliés politiques, semblent maintenant être en désaccord. Les divergences entre eux sont devenues évidentes, jetant ainsi le doute sur la stabilité du gouvernement.

Il reste à voir comment cette situation évoluera dans les prochains jours. Les enjeux sont élevés pour Amadou Ba, qui se retrouve confronté à des décisions politiques difficiles. Les regards sont tournés vers le Sénégal pour voir comment cette crise politique se résoudra et quel impact elle aura sur le pays.