Même si les restrictions d’entrée liées au COVID-19 ont été levées dans plusieurs pays de l’Union européenne/Espace économique européen, la France exige toujours que les voyageurs se conforment à des règles spécifiques.

La France classe actuellement tous les pays du monde en deux catégories, verte ou orange, en fonction de leurs taux d’infection.

Par conséquent, cela signifie que tous les voyageurs ne sont pas liés par les mêmes règles à leur arrivée en France, rapporte SchengenVisaInfo.com.

Le ministère français de l’Intérieur explique que la liste verte comprend actuellement tous les pays de l’UE/EEE. En outre, la plupart des pays tiers, y compris ceux situés sur le continent américain et africain, font également partie de la liste verte.

Les voyageurs des pays de la liste verte peuvent entrer sans restriction pour toutes sortes de raisons, tant qu’ils ont l’un des documents requis.

« Aucune restriction ne s’appliquera lors de l’entrée en France métropolitaine depuis un pays ou territoire de la liste verte. Un motif impérieux n’est pas requis pour les voyageurs en France. » indique le communiqué du ministère.

Les voyageurs arrivant en France en provenance d’un pays vert doivent présenter un certificat de vaccination ou de récupération. Ceux qui ne possèdent aucun de ces deux documents peuvent entrer en France sans restriction en présentant un test PCR réalisé dans les 72 heures précédant l’entrée ou un test antigénique rapide réalisé dans les 48 heures précédant l’entrée.

Ces règles s’appliquent uniquement aux personnes de plus de 12 ans. Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés de toutes les règles d’entrée, ce qui signifie qu’ils n’ont pas besoin d’avoir un certificat pour entrer.

READ  9 milliardaires VA sont parmi les plus riches du monde: liste Forbes 2022

En revanche, le ministère explique que des règles un peu plus strictes s’appliquent aux voyageurs en provenance des pays de la liste orange.

Les voyageurs entièrement vaccinés arrivant en France en provenance d’un pays figurant sur la liste orange doivent présenter une preuve de vaccination, ainsi qu’une attestation sur l’honneur attestant l’absence de symptômes et le contact avec un cas confirmé de COVID-19.

Ceux qui ne sont pas vaccinés contre le virus doivent subir des tests avant d’arriver en France, ainsi qu’avoir le même affidavit.

Les voyageurs ayant déjà reçu un rappel de vaccination peuvent également entrer en France sans restriction, quel que soit leur pays d’origine.

Les autorités françaises reconnaissent un carnet de vaccination dès lors qu’il prouve que le titulaire a effectué la primo-vaccination au cours des neuf derniers mois ou a reçu un rappel. En revanche, un laissez-passer de récupération n’est reconnu que s’il indique que le titulaire s’est remis du virus au cours des six derniers mois.

Contrairement à la France, plusieurs pays de l’UE/EEE (République tchèque, Danemark, Hongrie, Islande, Irlande, Lettonie, Norvège, Pologne, Roumanie, Slovénie et Suède) ont déjà supprimé toutes leurs règles d’entrée. Les voyageurs peuvent entrer dans ces pays sans restriction, quel que soit leur statut vaccinal.

>> Voyager en Europe en avril : explication des règles d’entrée en vigueur et autres restrictions