CORONAVIRUS – Poursuite des activités, autorisation de sortie, protocole dans les écoles …. Ce jeudi 29 octobre, dans le cadre d’un discours, le Premier ministre Jean Castex détaillé méthodes d’application du reconditionnement annoncé par Emmanuel Macron.

Parmi les grandes différences avec la fermeture du printemps dernier, le maintien de l’ouverture des écoles, de la maternelle au lycée. En revanche, l’enseignement supérieur doit être dispensé à distance. et le certificat dérogatoire sera obligatoire pour toute sortie.

La ministre du Travail Elisabeth Borne a insisté sur la nécessité de mettre en place le plus tôt possible le télétravail dans les entreprises. Ils pourront également bénéficier d’un fonds de garantie renforcé, a précisé Bruno Le Maire. Au total, 15 000 millions d’euros seront mobilisés pour aider les entreprises dans ce nouveau confinement.

>>> Retrouvez les annonces de Jean Castex sur la reconfiguration juste en dessous

19h42: Fin de la conférence Jean Castex

19h35: Retour de vacances et emménagement

Interrogé par les journalistes sur la tolérance au retour des vacances de Toussaint et la nécessité d’obtenir un certificat, Jean Castex a indiqué qu ‘«il n’y aurait pas trop de formalités, un certificat assermenté suffira». Les déménagements seront également autorisés après le procès pendant cette période de confinement.

19h30: Réévaluation dans deux semaines

Si pour l’instant la fermeture est établie jusqu’au 1er décembre, Jean Castex a prévenu: «Nous prendrons un autre point dans 2 semaines pour réévaluer la situation. Nous vivons dans une situation extraordinaire. La solution est entre les mains de chacun de nous. Adaptons nos comportements, limitons nos contacts, respectons les gestes barrières ».

Évidemment, ce point sera l’occasion d’évaluer l’efficacité des nouvelles restrictions.

19h25: Préparation du système de santé

Le plan national blanc a été lancé dans tout le pays, c’est-à-dire une déprogrammation proportionnelle des activités non urgentes pour augmenter le nombre de lits pouvant accueillir les patients Covid-19.

Les étudiants en santé se mobilisent également pour venir aider en ville et à l’hôpital, a précisé le ministre, précisant que 7000 soignants ont été formés durant l’été et que 9000 soignants se sont inscrits sur la plateforme de renforcement covid.

READ  Qu'est-ce qui se cache derrière l'efficacité de 90% du vaccin Pfizer?

Selon Olivier Véran, environ 2 millions de tests PCR sont réalisés chaque semaine.

19h20: Bibliothèques et disquaires

Roselyne Bachelot a confirmé que les enregistrements, les répétitions, les tournages, la préparation d’expositions ou encore les opérations de restauration continueront d’être possibles, tant que cela se fera sans public. Par conséquent, les spectacles seront prêts à être programmés après la reconfiguration.

«Il est prévu que les bibliothèques puissent installer un système de livraison sur place», a également précisé le ministre, faisant également référence à un système de clic et de compilation pour les disquaires.

19h10: Prêts commerciaux et locations

Les entreprises peuvent demander un délai supplémentaire d’un an pour rembourser un prêt garanti par l’État. De plus, les propriétaires qui acceptent de renoncer à un mois de loyer en octobre, novembre et décembre peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 30% du loyer.

Au total, l’Etat mobilisera 15 000 millions d’euros par mois pour l’aide aux entreprises.

19 h 05: Assistance aux entreprises

«Nous avons renforcé tous les mécanismes d’accompagnement des entreprises. Le fonds de solidarité sera réactivé pour toutes les entreprises, sans exception, et sera renforcé pour la durée de la fermeture. Un soutien vital aux petites entreprises », a expliqué le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

Les entreprises fermées par décision administrative, et jusqu’à 50 salariés, bénéficieront d’une indemnité pouvant aller jusqu’à 10 000 euros.

Pour le tourisme, la culture et le sport, si les entreprises subissent une perte de 50% de leur chiffre d’affaires, elles peuvent être indemnisées jusqu’à 10 000 euros. Toutes les autres entreprises, qui comptent moins de 50 salariés et enregistrent des pertes de 50%, auront droit à une indemnité pouvant aller jusqu’à 1 500 euros par mois.

L’Etat dépensera ainsi 6 000 millions d’euros par mois de détention, soit l’équivalent de ce qui a été payé depuis mars, explique Bruno Le Maire.

19h: En entreprise

Toutes les entreprises qui ne sont pas obligées de fermer doivent continuer à fonctionner, ont insisté Elisabeth Borne et Jean Castex. Dans toutes les entreprises, toutes les personnes qui peuvent télétravailler doivent le faire. Cette obligation sera incluse dans la nouvelle version du protocole de l’entreprise nationale qui sera mis en ligne la nuit. “Un travailleur qui peut effectuer toutes ses tâches grâce au télétravail doit le faire cinq jours sur cinq”, a déclaré le ministre.

READ  Magasin de bricolage contraint à une fermeture administrative de cinq jours

Les réunions de vidéoconférence devraient devenir la règle et les employeurs devraient encourager leurs employés à télécharger TousAntiCovid.

Dans la culture, «il sera possible de poursuivre les travaux préparatoires aux spectacles, répétitions, formations, enregistrements et tournages», explique Jean Castex. Les agriculteurs et les pêcheurs pourront également poursuivre leur activité.

18h50: Protocole dans les écoles

Le protocole dans les écoles est basé sur les dernières recommandations scientifiques, a expliqué le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Le personnel de l’éducation nationale vulnérable n’aura pas à enseigner.

De plus, le masque devient obligatoire pour tous les étudiants du cours préparatoire. Un enseignement à distance pour les étudiants fragiles sera mis en place.

Pour éviter tout mélange, l’arrivée et le départ des étudiants seront répartis dans le temps, les déplacements des étudiants seront limités avec une seule salle attribuée à chaque classe au deuxième niveau. La récréation sera organisée en groupes ou des temps de pause seront introduits dans les salles.

La restauration scolaire est maintenue avec un espace d’un mètre entre chaque élève. Les élèves d’une même classe peuvent déjeuner ensemble au même endroit tous les jours.

Dans l’enseignement supérieur, les cours doivent être dispensés en ligne. Seuls les travaux pratiques et les formations professionnelles nécessitant des équipes spécialisées peuvent être poursuivis en personne. Les restaurants universitaires resteront ouverts, mais uniquement pour les plats à emporter.

18h45: Écoles et certains magasins ouverts

Contrairement à mars dernier, certaines entreprises et établissements peuvent rester ouverts, y compris les commerces de gros et de jardinage.

Crèches, écoles (jusqu’au lycée) et centres de loisirs sont maintenus ouverts avec un protocole sanitaire renforcé. L’utilisation du masque sera introduite à partir de 6 ans. Les établissements d’activités parascolaires comme les serres seront fermés.

READ  Le fonds français Ardian entre en jeu

Les hôtels qui peuvent maintenir une petite activité pour les voyages d’affaires peuvent rester ouverts mais uniquement avec un service d’étage.

Les restaurants et commerces fermés en raison de protocoles sanitaires liés à la reconfiguration pourront effectuer des livraisons à leurs clients, qui pourront également venir récupérer leurs commandes en ligne. “Les entreprises fermées, ainsi que les restaurants, ne pourront pas accueillir le public, mais pourront continuer à fonctionner pour les activités de préparation et de livraison des commandes”, a-t-il déclaré.

18h35: Départ, certificats, obsèques

Dès minuit ce soir, la séquestration sera décrétée sur tout le territoire français mais pas dans les DOM, à l’exception de la Martinique.

Il ne sera possible de quitter la maison qu’avec un certificat dérogatoire. Courir, rejoindre ou réintégrer le travail, pour des raisons médicales, pour des raisons familiales impérieuses telles que l’assistance aux personnes vulnérables, par convocation judiciaire ou administrative, ou par participation à des missions d’intérêt général comme le maraudeur.

Pour ce qui est du sport ou des sorties «prendre l’air», seul un trajet d’une heure maximum sera autorisé dans un rayon d’un kilomètre, comme ce fut le cas en mars.

Les Français ne pourront pas se rendre dans leur résidence secondaire. Une amende forfaitaire de 135 euros sera appliquée en cas de départ injustifié.

Les obsèques peuvent également continuer, mais avec une limite de 30 personnes. Pour les mariages, l’indicateur est fixé à six personnes.

18h30: Début de la conférence par Jean Castex

Jean Castex a commencé sa conférence en évoquant l’attentat de Nice contre la basilique Notre-Dame, partageant ses réflexions avec des catholiques, des gens sympathiques et fidèles. «La nation partage votre douleur et votre immense émotion», a-t-il dit, saluant à la fois la police et les services d’urgence. La réponse du gouvernement sera ferme, a-t-il également promis.

Voir aussi dans Le HuffPost: Reconfinement: Macron reste en liberté conditionnelle pendant les vacances de Noël