Récapitulatif de la Coupe du monde féminine : le Chili et la France font fureur

Récapitulatif de la Coupe du monde féminine : le Chili et la France font fureur. La Coupe du monde féminine s’est terminée le quatrième jour avec deux matches joués. Le Chili a obtenu sa première victoire en Coupe du monde en battant l’Irlande, 1-0. Le match suivant opposait la Chine et l’Inde, qui étaient à égalité tout au long du match.

Le match entre le Japon et l’Afrique du Sud a été tendu, l’équipe japonaise s’imposant 3-0 à la mi-temps. L’équipe africaine a ensuite effectué un retour improbable et s’est imposée 4-3.

La Nouvelle-Zélande a pris une avance de 3-1 sur l’Angleterre et a conservé cette avance grâce à une démonstration défensive. Et lors du dernier match de la journée, l’Australie a surpris la Belgique, la battant par deux buts rapides.

Irlande vs Chili :

Les deux équipes sont entrées dans le match prêtes à remporter des points, et cette attitude a contribué à créer de la pression et de l’urgence sur le terrain.

Les trois premiers quarts-temps étaient sans but, mais remplis d’action avec beaucoup de courses et d’attaques à haute énergie. Les deux gardiens ont fait un excellent travail pour arrêter les tirs des deux équipes.

L’équipe a été défiée par des cartes colorées qui ont rendu la tâche plus difficile.

L’Irlande a raté quelques corners de pénalité ici et là. Les tireurs de coin de pénalité numéro un du Chili ont fait la différence dans ce match.

Dans le dernier quart du match, un corner contre son camp a mené au but du Chili. Denise Krimerman Losada n’a commis aucune erreur lorsqu’elle a tiré le ballon dans le coin gauche du but de McFerran.

Le Chili a su rester fort et remporter sa première victoire en Coupe du monde. Ils étaient sous pression pendant les 10 dernières minutes, obtenant plusieurs corners de pénalité mais toujours incapables de se frayer un chemin devant l’Irlande. Un carton jaune pour Eleana Tice a limité les options de Bailarina, mais le Chili a tenu bon et a remporté le match.

Manuela Urroz a été la joueuse du match. Elle est fière de l’équipe pour tout son travail acharné et ne peut pas expliquer à quel point elle est fière. Elle a dit que les deux équipes savaient que c’était un match important dans leur groupe. Cette victoire marque un grand pas pour l’équipe de disputer une Coupe du monde.

Chine et Inde (Groupe B)

Chine et Inde (Groupe B) Ils ont disputé le deuxième match de la journée. Les deux équipes n’avaient pas encore gagné alors qu’elles testaient les défenses de l’autre, mais il n’y avait qu’un seul tir dans les 15 premières minutes et seule l’Inde atteignait la cible.

READ  Marseille s'assure la deuxième place après l'effondrement de Saint-Etienne

L’Inde pensait avoir marqué lorsque Tete Salima a marqué sur une passe de Ktariya Vandana. Cependant, le but a ensuite été refusé lorsque l’arbitre a jugé qu’il avait touché le corps avant d’entrer dans le but.

Jouant une excellente passe à travers la défense indienne, Xindan s’est frayé un chemin derrière leur ligne et dans la zone des buts pour marquer facilement. La Chine menait l’Inde dans ce match crucial.

La seconde mi-temps a commencé avec la Chine à l’offensive. Gu Bingfeng a d’abord envoyé un corner de pénalité juste au-dessus de la barre transversale, puis Zhang Xiaoxue a raté une occasion qui aurait certainement produit un deuxième but.

Après une occasion manquée, la Chine a pu marquer son premier but dans une autre occasion pour l’Inde. Le but est venu à un moment où l’Inde aurait pu être pardonnée d’avoir perdu espoir car elle n’a pas été en mesure de battre la solide défense chinoise.

Malgré le carton jaune, la Chine a pu obtenir un corner de pénalité et marquer. Le gardien de but, Savita, a sauvé le tir et a continué à jouer.

L’Inde a défendu le but de la Chine pendant les dernières minutes et après l’expiration du temps imparti, le match s’est terminé par un match nul, les deux équipes étant à égalité à chaque point.

L’homme du match dit qu’il est déçu de ne pas avoir gagné, mais qu’il a travaillé dur et espère réussir le prochain match.

« Aujourd’hui, nous nous sommes amusés et avons travaillé dur. Nous aurions dû gagner et j’espère que nous gagnerons le prochain match. Nous avons juste besoin de marquer plus de buts, mais nous avons apprécié celui qui est entré. Pour notre prochain match, nous espérons réussir sur les coins de pénalité. »

Le Japon a commencé sa première victoire

Le Japon a commencé sa première victoire en Coupe du monde en marquant deux buts rapides. Le capitaine Nagai a donné l’exemple et le Japon a doublé son avance en six minutes.

L’équipe sud-africaine a été momentanément stupéfaite par le bon départ du Japon, mais s’est rétablie et a pu marquer quelques buts. Le problème était que tandis que les ballons circulaient librement d’un joueur à l’autre dans le cercle japonais, l’équipe sud-africaine comptait sur des joueurs individuels pour faire tout le travail.

Alors que la deuxième mi-temps avançait, l’Afrique du Sud cherchait à répondre à l’appel de Giles Bonnet pour s’améliorer dans tous les domaines. Lillian du Plessis a reçu une belle passe du milieu de terrain et a tiré à côté du gardien japonais. Quelques instants plus tard, l’Afrique du Sud a eu un corner de pénalité où Du Plessis a tiré mais Tanaka l’a sauvé.

READ  La date du retour de Ramos au PSG est encore inconnue - Pochettino

Le Japon a marqué un troisième but, le Japonais Nishikori Emi a réussi à marquer un tir parfaitement placé. L’Afrique du Sud a pris sa retraite avec un but, Kirsten Paton a marqué le but.

L’Afrique du Sud avait du mal jusqu’à ce qu’elle marque un but important cinq minutes avant la fin du match. Avec Zulu à l’attaque, il remporte un corner de pénalité et Tarryn Lombard se rapproche encore plus de marquer deux buts en l’espace de cinq minutes.

Avec le temps pour un seul but de plus, Tarryn Lombard a encore marqué. Le sélectionneur sud-africain avait fait sortir le gardien de but du terrain et lorsque Lombard a récupéré un ballon rebondissant et l’a converti en but, il a remis le gardien de but. L’Afrique du Sud a réalisé la meilleure remontée de cette Coupe du monde à ce jour.

Zulu est le joueur du jeu. Il était fier des résultats de son équipe après une chute 2-0 en première mi-temps, et ils sont revenus avec une victoire.

L’Angleterre a marqué un corner de pénalité

L’Anglaise Lily Owsley célèbre son 100e match avec le premier but de l’Angleterre. C’était un début parfait pour l’Angleterre et le milieu de terrain offensif.

En première mi-temps, l’Angleterre semblait avoir beaucoup de possession, ainsi que beaucoup de cercles. Cependant, ils n’en ont pas profité. Plus tard dans le match, un joueur irlandais a ramassé le ballon et marqué.

L’Angleterre a fait un corner de pénalité jugé dangereux, mais la relecture a montré qu’elle n’avait pas franchi la ligne de but.

Le score était maintenant de 3-2 et Katie Doar a encore marqué. Il a porté le ballon dans le but et a dépassé Hinch pour battre la Nouvelle-Zélande d’un tir rapide.

La Nouvelle-Zélande a pris les devants lorsque Tarryn Davey a marqué sur le coin de penalty de Tyler Lench juste avant la mi-temps. Avec seulement neuf minutes à jouer et Hinch au but, cela semblait être fini pour les États-Unis.Cependant, la défense néo-zélandaise n’a pas réussi à dégager le ballon et a ensuite payé son erreur lorsque les États-Unis ont égalisé à la 41e minute. .

L’Angleterre attaquait le but néo-zélandais et a finalement marqué sur un corner de pénalité. Ce club a défendu dans une unité complète et a bloqué avec succès les tirs de l’Angleterre.

READ  Le retour de Cristiano Ronaldo à Manchester United interroge Ole Gunnar Solskjaer | L'actualité du foot

L’Angleterre n’a marqué qu’un seul but au total et a obtenu 14 corners de pénalité. La joueuse du match était Katie Doar de Nouvelle-Zélande.

Belgique et Australie

La Belgique et l’Australie ont joué un match difficile, mais à la fin, la Belgique n’a pu convertir aucun de ses coins de pénalité.

L’Australie n’a pas pu créer ses propres occasions en première mi-temps en raison de la bonne défense de son adversaire. La seule chance qu’ils avaient était interceptée par Lien Hillewaert avant qu’ils n’aient eu la chance de marquer.

La Belgique a réussi à marquer à la 39e minute et le match s’est déroulé dans une situation de 10 contre 10. Greta Hayes a pu échapper à l’attention de deux défenseurs, créer de l’espace et donner à la Belgique son premier but du match.

Le ballon est entré et le premier tir australien a touché le poteau. Rebecca Greiner n’a pas tardé à réagir et a terminé la séquence avec un but.

La Belgique a entamé une remontée mais pas de l’autre côté du terrain. Ils ont trouvé Stephanie Kershaw en pleine forme dans la défense australienne. Elle a intercepté des passes importantes et l’attaque de la Belgique a été brisée à chaque fois.

La Belgique est devenue plus désespérée pour les buts en seconde période et en avait besoin particulièrement tard. Judith Vandermeiren a réussi à contourner la défense mais n’a pas trouvé l’occasion de marquer un but.

Stephanie Kershaw, qui a remporté le match, a déclaré que c’était important et difficile. Elle exprime également sa joie de la victoire de l’équipe.

Le capitaine de la Belgique, à l’époque Alix Gerniers, a déclaré: « Aujourd’hui, c’était important pour être en tête du groupe. C’était décevant, mais demain est un autre jour et après on recommencera.’

La Coupe du monde féminine FIH 2018 se poursuivra mercredi au Wagener Stadium d’Amstelveen. Deux matchs auront lieu. L’Irlande affrontera l’Allemagne à 16h30 et les Pays-Bas affronteront le Chili à 19h30.

Ce sera toute l’action du groupe D à l’Estadi Olimpic de Terrasa en Espagne, avec le Japon affrontant la Belgique à 18h00, puis l’Australie contre l’Afrique du Sud à 21h30.

Assurez-vous de vérifier la cote de la piscine ici. Groupe A : Hollande, Allemagne, Irlande, Chili. Groupe B : Angleterre, Nouvelle-Zélande, Inde, Chine. Groupe C : Argentine, Espagne, Corée, Canada. Groupe D : Australie, Belgique, Japon Afrique du Sud

Image: lien source