Il faudra attendre encore un peu avant de connaître la nature exacte de la blessure à la cheville gauche de Neymar. Mais les premiers tests effectués par le staff médical du PSG, ce dimanche soir au Parc des Princes, sont assez rassurants. Le Brésilien, durement touché à la cheville gauche après un dangereux tacle de Thiago Mendes en prolongation pour le PSG-Lyon (0-1), ne subit pas de fracture.

Ceci est redouté par les médecins du club, et cela aurait nécessité une immobilisation prolongée comme lors des deux premières blessures de Neymar au pied droit avec le PSG, en février 2018 et janvier 2019. Cela ne veut pas dire que la star parisienne est complètement hors de danger. En effet, le numéro 10 devra subir une imagerie par résonance magnétique (IRM) ce lundi qui permettra de déterminer la gravité exacte de son entorse.

Les spécialistes doivent savoir si et dans quelle mesure les ligaments de la cheville ont été touchés. Mais il semble déjà certain qu’on ne verra pas la fissure de Santos sur un terrain avant la trêve. Ce lundi matin, Thiago Mendes, le milieu de terrain lyonnais, a tenu à s’excuser auprès de Neymar. «Des erreurs se produisent. Mais je suis ici pour m’excuser sincèrement auprès de Neymar », a écrit le Brésilien de Lyon, qui a également posté une courte vidéo sur ce sujet.

VIDÉO. PSG-OL (0-1): « J’ai vu une équipe très, très fatiguée », reconnaît Tuchel