Ainsi, en fin de semaine prochaine, l’usine retrouvera un volume de production proche de 2 000 véhicules par jour.

Une usine PSA qui fabrique des batteries électriques.
Une usine PSA qui fabrique des batteries électriques. VLADIMIR SIMICEK / AFP

Déterminé à revenir aux niveaux de production d’avant la crise, le constructeur automobile PSA accélère ses recrutements. La direction de l’usine de Sochaux a annoncé l’embauche de 1 000 intérimaires sur son site d’ici la fin de la semaine prochaine. Ces arrivées devraient permettre au site de revenir aux niveaux de production avant l’épidémie de Covid-19. Pour atteindre cet objectif, le site reconstituera lundi prochain une équipe de nuit sur sa chaîne d’assemblage de la Peugeot 3008 -un des succès commerciaux de la firme-, la 5008 et l’Opel Grandland X. une demi-journée supplémentaire pour la fabrication de la 308, selon son porte-parole, cité par l’AFP. D’ici la fin de la semaine prochaine, l’usine reviendra à un volume de production proche de 2 000 véhicules par jour.

L’embauche de ces 1 000 intérimaires s’ajoutera aux 300 intérimaires déjà intégrés depuis la reprise des travaux après les vacances du 17 août. Le nombre de travailleurs temporaires à Sochaux est tombé à zéro au milieu de la crise sanitaire.

Avec 7 300 salariés permanents, cette usine est celle qui opère le retour le plus massif d’intérimaires parmi les sites français du groupe. Celui de Rennes (Ille-et-Vilaine) embauche depuis mi-août 500 intérimaires pour répondre à la demande de Citroën C5 Aircross.

Mi-juin, lorsque les usines françaises de PSA ont commencé à reprendre leur activité, une polémique a éclaté lorsque la direction a décidé de faire venir des salariés d’une usine polonaise du groupe à Hordain. Après l’intervention du gouvernement, un compromis a été trouvé et la plupart des travailleurs temporaires ont été embauchés.

READ  Comment une recherche de plus de 5000 ans fait la lumière sur les inégalités de revenu aujourd'hui

Cette bonne nouvelle dans le domaine de l’emploi est une conséquence de la forte reprise des ventes de voitures en France depuis le déconfinement.

À lire aussi – PSA développe des protocoles sanitaires pour la reprise de son activité