Les SAINTS sont tombés sur une défaite tardive en France contre Toulouse pour subir leur première défaite de la saison 2022.

Les visiteurs menaient 20-12 à 15 minutes de la fin, mais les tentatives de Hankinson et Marcon ont arraché la première victoire des Français dans l’élite.

C’était une équipe des Saints très différente avec Will Hopoate, Alex Walmsley, Sione Mata’utia et Joe Batchelor blessés.

James Roby a été déposé sur le banc avec Joey Lussick à partir de 9 ans, et Morgan Knowles a dû jouer au deuxième rang avec Louie McCarthy-Scarsbrook en liberté.

Étoile de Sainte-Hélène :

Toulouse a pris un excellent départ lorsque Matty Russell a pris le dessus après seulement deux minutes, avec le but de Hankinson.

Les Saints ont répondu à la 11e minute grâce à un effort non converti de Tommy Makinson.

Étoile de Sainte-Hélène :

Et les visiteurs ont frappé devant à la 17e minute lorsque Josh Simm a traversé pour une autre tentative non convertie.

L’ancien Saint Dom Peyroux s’est accroché à une frappe intelligente à la 20e minute pour donner l’avantage à l’Olympique, la frappe de Hankinson portant le score à 12-8.

Étoile de Sainte-Hélène :

Le bon travail de Mark Percival, Makinson et Welsby à six minutes de la mi-temps a vu le dernier essai, avec Lewis Dodd marquant pour porter le score à 14-12 pour les Saints à la mi-temps.

Le pilier Dan Norman a fait son premier essai pour les Saints à la 54e minute et le but de Dodd a porté le score à 20-12.

Étoile de Sainte-Hélène :

Santos était en place dans cette étape et a appuyé sur la ligne de départ, mais n’a pas craqué.

READ  Pogacar détruit Roglic et prend le maillot jaune à la veille de la dernière étape

Makinson était en place, mais la passe de Lomax a été refusée.

À la 68e minute, Albert a trouvé Hankinson avec un ballon court et cela a mis de la graisse sur le feu.

Étoile de Sainte-Hélène :

Les Saints ont tenu bon, mais deux pénalités dans les phases finales se sont avérées coûteuses et une passe ébréchée à Marcon à deux minutes de la fin a donné à l’équipe de France l’avance qu’elle conserverait pour remporter sa première victoire et infliger la première défaite des Saints.

JO de Toulouse : Olly Ashall-Bolt, Matty Russell, Chris Hankinson, Guy Armitage, Paul Marcon, Tony Gigot, Lucas Albert, Joe Bretherton, Anthony Marion, Justin Sangare, Andrew Dixon, Dominique Peyroux, Maxime Puech.

Remplaçants : Eloi Pelissier, Harrison Hansen, Mitch Garbutt, Joseph Paulo.

Essais : Matty Russell (2), Dominique Peyroux (20), Chris Hankinson (66), Paul Marcon (76).

Conversions : Chris Hankinson (3 sur 4).

Étoile de Sainte-Hélène :

Saintes : Jack Welsby, Josh Simm, Konrad Hurrell, Mark Percival, Tommy Makinson, Jonny Lomax, Lewis Dodd, Matty Lees, Joey Lussick, Agnatius Paasi, Curtis Sironen, Morgan Knowles. Louie McCarthy-Scarsbrook.

Suppléants : James Roby, Kyle Amor, Jake Wingfield, Dan Norman.

Tentatives : Tommy Makinson (11), Josh Simm (17), Jack Welsby (34), Dan Norman (54).

Conversions : Tommy Makinson (0 pour 2), Lewis Dodd (2 pour 2).

ME : 12-14.

Pieds : 22-20