Pourquoi lOrganisation mondiale du commerce est-elle toujours pertinente?

L’OMC en difficulté: réunion cruciale à Abou Dabi pour son avenir

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) fait face à des défis majeurs et doit se moderniser pour rester pertinente dans un monde en constante évolution. C’est dans ce contexte que s’est tenue une réunion à Abou Dabi pour discuter de l’avenir de l’OMC et des décisions à prendre pour garantir le bon fonctionnement du commerce mondial.

Avec 164 pays membres, dont les Comores qui ont récemment été admises, l’OMC joue un rôle crucial dans la régulation des échanges commerciaux internationaux. La directrice de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, a souligné la nécessité de prendre des décisions rapides pour assurer un avenir meilleur pour le commerce mondial.

Pourtant, l’OMC est critiquée pour son fonctionnement lourd et bureaucratique, qui rend difficile l’obtention d’un consensus parmi ses membres aux intérêts divergents. Depuis 2019, l’organisation est bloquée en raison de la non-nomination de nouveaux juges pour régler les différends commerciaux.

Malgré ces obstacles, il existe des perspectives d’avancées lors de la réunion, notamment sur la question de la pêche. Un accord plurilatéral entre plus de 120 pays pourrait faciliter les investissements dans les pays en développement, contribuant ainsi à renforcer l’économie mondiale.

L’OMC, qui emploie plus de 600 personnes à son siège de Genève, est confrontée à des défis majeurs mais reste un acteur incontournable du commerce international. Les décisions prises lors de la réunion à Abou Dabi pourraient donc façonner l’avenir de l’organisation et du commerce mondial dans son ensemble.

READ  Élection américaine 2024 : « Même si vous venez voter et que vous mourrez, ça en vaut la peine », lance Trump pour le coup denvoi des primaires républicaines