Le Suisse Breel Embolo lève la main après avoir marqué lors du match de football du groupe G de la Coupe du monde entre la Suisse et le Cameroun, au stade Al Janoub d’Al Wakrah, au Qatar, le jeudi 24 novembre 2022. (AP Photo/ Ebrahim Noroozi)

Le but de Breel Embolo a porté la Suisse à une victoire 1-0 contre le Cameroun lors de la Coupe du monde jeudi et il a tenu sa promesse de ne pas célébrer le but contre son pays natal.

L’attaquant suisse de Yaoundé a frappé du pied droit à la 48e minute, se tenant à seulement huit mètres (yards) au milieu du but pour prendre une passe basse de Xherdan Shaqiri.
Embolo a ensuite pincé les lèvres en un sourire ironique et écarta les bras, avant de lever les mains dans un geste d’excuse alors que ses coéquipiers couraient vers lui près du point de penalty.

Il a pointé du doigt les supporters suisses derrière le but où il avait marqué, puis les supporters camerounais dans le coin opposé du stade Al Janoub.
L’attaquant de 25 ans a quitté le Cameroun avec sa famille à l’âge de cinq ans. Ils ont passé du temps en France avant de s’installer en Suisse, le pays qu’ils représentent désormais à une deuxième Coupe du monde.

Bien qu’un joueur d’origine africaine ait marqué, les équipes d’Afrique sont maintenant restées sans but lors des quatre matchs qu’elles ont disputés dans cette Coupe du monde. Tous ont joué contre des équipes mieux classées, le Maroc et la Tunisie faisant match nul 0-0, respectivement, contre la Croatie et le Danemark.

La séquence de défaites du Cameroun dans les phases finales de la Coupe du monde s’est étendue à huit matchs depuis 2002.

Le Brésil et la Serbie sont également dans le groupe G et se rencontreront plus tard jeudi.

READ  Hovasse, ancien joueur vedette du basketball masculin, mène le Japon à la médaille d'argent