Rui Patricio: 5,5

Son manque de main dans l’unique but du jeu est bien réel et coûteux. Mais sans ses magnifiques défilés, le Portugal aurait craqué bien plus tôt. Le gardien de Wolverhampton a effectivement retiré tous les arrêts en première période. Il repousse d’abord le coup de Coman, avant de dégoûter Martial deux fois face à face. Il a de nouveau gagné contre l’attaquant mancunien en seconde période.

Ligue des Nations

Les Portugais affrontent la supériorité des Bleus: “Nous jouions contre les champions du monde …”

IL Y A 5 HEURES

  • Bref: le meilleur malgré son erreur.

Joao Cancelo: 4

Déplacé par Hernandez au début du match, il rate ensuite un ballon menant à la première chance de Coman. Son excellent centre pour Dias et Jota aurait mérité mieux en seconde période mais il a commis plusieurs fautes techniques dans ses projections. Griezmann et Rabiot le prennent complètement dans le but.

  • Conclusion: plusieurs relances ratées, une faute défensive qui fait mal.

Joao Cancelo dans le duel avec Lucas Hernandez

Crédits: Getty Images

José Source: 3

Pris à la première occasion de Martial, il a laissé l’attaquant de Manchester United prendre la décision derrière son dos sur une autre grande situation. Il est malchanceux avec une tête mordue, qui finit sur le poteau, mais a trop souffert derrière.

  • Bottom line: loin de votre niveau avec le LOSC.

Messages sans équivoque de Kimpembe-Rabiot et Deschamps

Ruben Dias: 5,5

Le défenseur de Manchester City était l’homme fort à ses arrières. Il coupe parfaitement l’accélération de Coman dans la zone en première période et s’inspire généralement de sa lecture du jeu. Agressif pour se manifester lorsque nécessaire, il a pu bloquer Coman après son retour des vestiaires. Cependant, son placement aurait pu être meilleur dans le but.

Guerrier Raphaël: 4

En difficulté contre Coman en début de match, il a également été complètement dominé par Rabiot dans les airs, lors d’une grande occasion française. Il a montré beaucoup plus en seconde période, avec quelques lancers brusques et un coup dangereux. Mais il a été battu par Kanté face au but ouvert, même si le placement de Ruben Dias n’a pas aidé.

  • Bref: son coup, mal rejeté par Lloris et qui a conduit à la tête de Fonte, aurait pu tout changer.

La déception de Raphaël Guerreiro face à la joie du blues

Crédits: Getty Images

William Carvalho: 3

Le moins inspiré des cercles portugais samedi. A la fin de Pogba, il a concédé le coup franc qui a amené la barre transversale de Martial. Parfois, il était capable de diffuser le match, mais était également coupable de tâtonnement à l’axe. C’est lui que Fernando Santos a «sanctionné» le premier dans sa formation. Remplacé par Jota (56e).

  • En bref: si peu d’influence.

Martial-Giroud, le duel auquel on ne s’attendait pas

Danilo Pereira: 4

Averti en première période pour une intervention tardive, il s’est également montré très discret samedi. Son partenaire avec Carvalho fonctionne généralement très bien, mais cette fois les Bleus ont trouvé plus de place derrière son dos. Son utilisation du ballon était neutre.

  • Bref: sans leur double pivot au meilleur niveau, le Portugal est immédiatement plus fiévreux.

Bernardo Silva: 4

Très discret offensivement dans son couloir droit en première mi-temps, il a pris plus de liberté dans son positionnement après le vestiaire, étant également à peine contré par Varane sur une frappe de l’aile gauche. Son centre pour Fonte est parfait, mais la tête de Lille se retrouve au poteau. Sinon, il n’y a pas grand chose à signaler. Remplacé par Francisco Trincao (72e).

  • Conclusion: nous attendions beaucoup plus du centre de Manchester City.

Bruno Fernandes: 5

Des départs de haut niveau, des coups francs effectués, une reprise capturée par Lloris – le milieu de terrain de Manchester United s’est montré. Capable d’atteindre et de mettre le ballon très bas, il a excellé dans le jeu long mais a finalement montré peu dans la zone de vérité. Remplacé par Joao Moutinho (72e) qui a créé une belle opportunité avec un tir de loin.

En bref: un match décent. Mais devant une telle paire de milieux défensifs, il aurait dû projeter beaucoup plus.

Bruno Fernandes lors du Portugal – France dans la Ligue des Nations

Crédits: Getty Images

Joao Félix: 4

Muni d’une muselière en début de match, il s’est montré un peu plus dans le temps, avec quelques gestes techniques qui attestent de son niveau et plusieurs fautes obtenues. Il accélère aussitôt à la reprise pour prendre un coup franc et on se dit que sa seconde mi-temps sera meilleure. Mais il n’a été observé que dans de très rares rayons.

  • Bref: pas au niveau de ce qu’il fait à l’Atlético.

Cristiano Ronaldo: 5

Comme Joao Félix, il a beaucoup erré entre l’axe et les deux côtés. C’est sur le côté gauche qu’il a beaucoup chuté en début de match, notamment avec un beau coup rejeté par LLoris. Sa tête juste au-dessus a fait frissonner la défense française juste avant la pause. Mais, toujours bien conservé par Kimpembe, il n’a pas réussi à se démarquer dans l’apogée portugaise en seconde période.

  • Bref: le plus dangereux, mais toujours sans but contre les Bleus …

Cristiano Ronaldo contre Lucas Hernández lors du match de la Ligue des Nations entre le Portugal et la France le 14 novembre 2020 à Lisbonne.

Crédits: Getty Images

Ligue des Nations

Notes: Kanté à la perfection, Rabiot au diapason

IL Y A 6 HEURES

Ligue des Nations

La fierté des champions a parlé

IL Y A 7 HEURES

READ  Le verdict final de l'Arabie saoudite annule cinq condamnations à mort