Publié le:

Carnoustie (Royaume-Uni) (AFP)

Sophia Popov était une outsider peu connue lorsqu’elle est arrivée au Women’s British Open l’année dernière, mais 12 mois plus tard, l’Allemande revient en tant que championne en titre.

Popov fait la queue pour le dernier tournoi majeur de la saison à Carnoustie et doit faire face à beaucoup plus d’attention que l’an dernier avant de sortir jeudi.

Classé 304 au début de l’Open 2020, il revient en Écosse au 28e rang après avoir remporté son triomphe qui a changé sa vie au Royal Troon.

« Je suis très excité », a déclaré le joueur de 28 ans. « Cette semaine de l’année dernière a changé ma vie. Jusqu’à présent, cela a été incroyable.

«À partir du moment où j’ai vu ma place de parking assignée et j’ai vu mon visage sur les panneaux d’affichage.

« Cela me rappelle tellement de souvenirs et je suis déterminé à profiter de chaque minute. »

Popov a suivi sa victoire à Troon avec plusieurs bons résultats et a déjà réservé sa place en Solheim Cup pour le match contre les États-Unis le mois prochain.

« C’est génial. J’ai l’impression d’avoir gagné ma place dans l’équipe et cela promet d’être une semaine fantastique. J’ai eu de nombreuses discussions avec (la capitaine européenne) Catriona Matthew et elle m’a été d’une grande aide », a-t-il déclaré.

Ayant remporté l’Open sous les restrictions du coronavirus, Popov est ravi d’avoir cette fois l’opportunité de se produire devant un public.

« Je suis presque aussi contente pour eux que pour moi-même », a-t-elle déclaré.

READ  La NASA révèle de nouvelles images incroyables d'étoiles, de galaxies et de restes de supernova

Il apprécie également l’attention de ses coéquipiers.

« C’est assez drôle. Il y a une boucle de télévision du championnat de l’année dernière dans le salon des joueurs. Tout le monde doit en avoir marre de me regarder », a-t-il déclaré.

« Je suis généralement une personne assez humble et je reste à l’écart des projecteurs. Mais je sais que je ne peux pas cette semaine, alors je vais en profiter. »