Des milliers de personnes ont signé une pétition pour sauver un couguar évadé que la police française a ordre d’abattre dès qu’elle l’aperçoit.

Les agents du nord de la France recherchent le gros chat dans la région Pas-de-Calais, qui comprend les villes de Boulogne et d’Arras.

Les médias français ont identifié l’animal fugitif comme un couguar nord-américain, mais on ne sait pas où il s’est échappé.

La préfecture du Pas-de-Calais a indiqué que le gros félin avait été aperçu à plusieurs reprises entre Frévent et Auxi-le-Château.

La police et les spécialistes des animaux ont trouvé des traces d’un gros chat.

Les autorités de la faune ont maintenant la permission de tirer sur l’animal.

Une pétition a été lancée le Change.org pour sauver la vie de l’animal, rassemblant déjà plus de 40 000 signatures. Il a dit que l’animal était censé être un couguar américain.

La pétition demande justice pour les espèces menacées.

« Aux États-Unis, le couguar fait partie des espèces menacées, dont plusieurs branches ont déjà disparu du continent », précise-t-il.

« Il est également interdit de tuer délibérément un puma, mais cette loi ne peut pas être appliquée sur le sol français, le puma n’étant pas une espèce endémique sur notre territoire.

READ  trio de cyclocross Alaphilippe, Van der Poel et Van Aert définissent le Tour de France | Tour de France

« À l’heure actuelle, le préfet a donc autorisé l’abattage d’une bête ‘dangereuse’ qui n’a causé aucune perturbation dans l’écosystème. »

La pétition poursuit en disant qu’en cas d’abattage de l’animal, « même s’il n’y a pas eu d’attaque », le préfet doit répondre de ses actes.

« C’est pourquoi aujourd’hui je demande que justice soit faite », dit-il.

Mise à jour : 19 octobre 2021 à 08:24 M.