Écoutez, je vais en parler dès le départ, car dites ce que vous voulez à propos des White Sox, des Bears, des Bulls ou des Cubs, mais hier soir, il appartenait à une autre légende du sport de Chicago.

• Le meilleur du monde est de retour !

• Après sept ans d’absence de la lutte professionnelle et deux défaites à l’UFC, le multiple champion du monde de lutte professionnelle originaire de Chicago, CM Punk, est revenu sur le ring à AEW Rampage hier soir au United Center.

• Écoutez cette foule. Je ne pense pas que UC était cette fort pendant très, très longtemps.

• CM Punk (alias Phil Brooks) avait quitté le monde de la lutte professionnelle pendant un certain temps après avoir quitté la WWE en 2014 dans une division bien documentée. Punk, un super fan de sport de Chicago, est revenu à la manière de Chicago, diffusant sa propre version du fax « I’m back » de Michael Jordan…

• Le retour du punk sur le ring s’est fait sentir non seulement dans le monde de la lutte professionnelle, mais dans le monde du sport en général. Grand fan des Blackhawks, le club s’est assuré d’accueillir le Punk dans la profession avec style…

• Je ne suis pas autant fan de la lutte professionnelle que lorsque j’étais beaucoup plus jeune, mais je connais un moment historique où je le vois dans le monde de la lutte. C’était un retour inoubliable hier soir.

• Oh, et il a finalement obtenu ses barres de crème glacée, qu’il a partagées avec la foule du United Center.

• J’espère qu’un jour le United Center sera à nouveau aussi bruyant pour les Blackhawks ou les Bulls.

• Une personne qui pourrait aider à réaliser cet espoir et ce rêve est l’entraîneur-chef des Blackhawks Jeremy Colliton. Après s’être assis et avoir regardé Stan Bowman créer un alignement qui ressemble à un prétendant aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley sur papier, Colliton sera désormais à l’avant-garde d’un alignement de la LNH qui a de grandes attentes. Ne faisant plus partie de la catégorie « reconstruction », les Blackhawks devraient maintenant performer à un niveau élevé, et beaucoup aspirent à revoir le hockey en séries éliminatoires au United Center cette année.

READ  Marche, marche ! Les défenseurs du climat et de la justice sociale manifestent dans toute la France

• Avec tous les mouvements effectués cet été, Colliton a rejoint les gars de NBC Sports Chicago sur le dernier podcast Blackhawks Talk pour discuter de l’intersaison et de ce qu’on peut et devrait attendre des Blackhawks cette saison…

• Colliton parle de nouveaux visages à Chicago comme Marc-André Fleury, Seth Jones et Jake McCabe, ainsi que du retour de Jonathan Toews et de ce que les nouvelles attentes de l’équipe signifient pour lui en tant qu’entraîneur-chef. Je recommande fortement d’écouter interview en podcast complet.

• En parlant de nouveaux visages, l’un de ces nouveaux visages à Chicago (Seth Jones) ne serait pas ici sans l’échange qui l’a amené aux Blackhawks, qui impliquait l’ancien huitième choix au total de 2018, Adam Boqvist. Et en parlant du repêchage 2018 de la LNH, Scott Wheeler d’Athletic a auto-évalué son analyse du repêchage et son classement au repêchage 2018 et a re-sélectionné le premier tour en fonction de ce que nous savons jusqu’à présent sur les joueurs sélectionnés dans cette classe de repêchage. .

• En fait, les Blackhawks ont sélectionné Boqvist huitième au total et Nicolas Beaudin 27e au premier tour cette année-là. Plusieurs autres joueurs des Blackhawks se retrouvent dans la première ronde de Wheeler. Afin de ne pas gâcher une grande partie de l’article, qui mérite d’être lu dans son intégralité, voici comment les Blackhawks auraient été affectés dans le nouveau projet :

  • 6e au général (Détroit) : Adam Boqvist
  • 8e au général (Chicago) : Noah Dobson
  • 25e au général (St. Louis : Philipp Kurashev
  • 27e au général (Chicago) : Liam Foudy
  • 31e général (Washington) : Nicolas Beaudin

• Je connais quelques personnes qui voulaient Dobson avant le repêchage 2018 de la LNH, et la plupart disent qu’elles le remplaceraient quand même Boqvist s’ils avaient la chance d’être à nouveau repêchés. Eh bien maintenant, Boqvist a aidé à devenir Seth Jones, alors peut-être que ce désir de réécrire a été étouffé. Quant à voir Kurashev dans un pull Blues, non merci.

• Wheeler a encore Beaudin à l’atterrissage au premier tour est intéressant à propos de certains noms laissés sur le tableau dans le nouveau repêchage, qui ont été pris au premier tour dans le repêchage actuel. Avec la défaite de Boqvist contre les Blue Jackets, Beaudin est sans doute le meilleur espoir défensif du système des Blackhawks actuellement. Peut-être interchangeable avec Wyatt Kalynuk et Ian Mitchell, mais Beaudin s’est impliqué dans la conversation au niveau de la LNH après un début chancelant de sa carrière professionnelle dans la LAH en 2019-2020.

• Beaudin a marqué ses deux premiers buts en carrière dans la LNH et marqué six points en 19 matchs de niveau LNH la saison dernière et il se battra de nouveau pour une place dans l’alignement de la LNH à Chicago cette année. Il est peu probable qu’il commence l’année à Chicago, mais s’il ne le fait pas, il appréciera d’obtenir les meilleures minutes de la LAH avec les IceHogs de Rockford, et sera probablement le premier sur la liste de rappel de Chicago en défensive cette saison.

• Joyeux anniversaire des Blackhawks à Dominik Kubalík aujourd’hui!

• L’équipe nationale féminine des États-Unis mérite également d’être célébrée aujourd’hui, qui a ouvert la ronde préliminaire du Championnat mondial de l’IIHF avec une victoire dominante de 3-0 sur la Suisse. Le capitaine et entraîneur du développement des Blackhawks, Kendall Coyne-Schofield, a aidé l’équipe des États-Unis, donnant aux États-Unis une avance de 2-0 en deuxième période.

• Clignez des yeux et vous allez vraiment le manquer. Coyne-Schofield a ouvert la voie aux États-Unis avec ce but et une passe décisive.

• Après avoir pris le contrôle de la Suisse, les États-Unis reviennent à l’action dimanche lorsqu’ils affronteront la Finlande à 20 h 30 CT sur NHL Network.

• Dans l’actualité, heureusement, sans lien avec les Blackhawks, les Flames de Calgary ont évité l’arbitrage avec le défenseur nouvellement acquis Nikita Zadorov et l’ont signé hier pour un an et 3,75 millions de dollars.

• Il s’agit du troisième contrat d’un an consécutif pour Zadorov, dans sa troisième équipe différente. Après avoir prétendument demandé seulement 6 millions de dollars par an lors de leurs négociations initiales avec les Blackhawks, l’équipe a décidé qu’il était préférable de se séparer du grand défenseur et a échangé ses droits restreints d’agent libre aux Flames contre un choix de troisième ronde. Mouvement intelligent.

• Enfin, dans les nouvelles de la NCAA, après qu’il a été annoncé plus tôt cette semaine qu’Owen Power reviendrait dans le Michigan après avoir été sélectionné premier au classement général par les Sabres de Buffalo, nous avons découvert hier que d’autres choix du repêchage 2021 rejoindraient …

• Non seulement le premier choix au total est de retour, mais Matthew Beniers, le deuxième choix au total pour le Kraken de Seattle, et Kent Johnson, le cinquième choix au total pour les Blue Jackets de Columbus, sont de retour au Michigan. Bonne chance au reste du Big Ten et à la scène du hockey universitaire masculin.

• Cela suffira pour aujourd’hui. J’espère que tu profites bien de ton samedi !