« Personne nétait devant moi les seins nus » : des propos dÉric Dupond-Moretti suscitent la controverse – Cosmo Sonic

Des journalistes critiquent les propos jugés “inappropriés” et “sexistes” d’Éric Dupond-Moretti lors de sa visite à Aurillac lundi. Les sociétés de journalistes (SDJ) de plusieurs médias, dont BFMTV et TF1, ont réprimandé les déclarations du ministre de la Justice. Ce dernier regrette que ses propos aient été “sortis de leur contexte”.

Dupond-Moretti s’est rendu à Aurillac pour condamner les graves dégradations subies par le tribunal lors d’une manifestation de soutien à Marina, poursuivie pour “exhibition sexuelle”. Cependant, la SDJ de BFMTV reproche au ministre d’avoir déclaré : “Je constate que parmi les journalistes femmes qui m’ont interrogé, personne n’était devant moi les seins nus, hein. Il ne faisait pas assez chaud ?”. De tels propos sont jugés “inappropriés” par la SDJ.

La SDJ de TF1 a également condamné ces “propos sexistes” tenus devant son équipe de tournage. Le ministre déplore “une polémique qui n’a pas lieu d’être” et affirme sa détermination à lutter contre les violences sexistes et sexuelles.

Le communiqué de la SDJ de BFMTV a suscité de nombreuses réactions, notamment le soutien de Libération, Mediapart et Le Monde. Olivier Faure, chef du Parti socialiste, qualifie les propos d’Éric Dupond-Moretti de “choquants” et demande au ministre de “gérer sa libido ailleurs qu’au gouvernement”. De son côté, la militante féministe Anne-Cécile Mailfert ironise sur le manque de finesse, d’éloquence et de galanterie que représente selon elle Éric Dupond-Moretti en tant qu’homme et ministre.

READ  Rencontre des chefs de partis politiques avec Emmanuel Macron, en direct : début des discussions à 15 heures - Cosmo Sonic