Dix ans plus tard, Anastasia Pavlyuchenkova est de retour en quarts de finale de Roland-Garros après avoir battu la demi-finaliste 2013 Victoria Azarenka 5-7, 6-3, 6-2 dimanche.

L’ancienne championne de Wimbledon, Marion Bartoli, qui faisait l’interview sur le terrain, l’a félicitée.

« Je te connais depuis longtemps. Nous sommes amis en dehors du terrain », a déclaré Bartoli. « Je peux voir la joie sur ton visage. » En fait, Pavlyuchenkova a eu du mal à arrêter de sourire.

« C’est tout simplement incroyable, même si je joue encore au tennis si longtemps après », a-t-il déclaré. « C’est une surprise pour moi. J’ai combattu dur et je suis très heureux de gagner ». Le Russe de 29 ans a atteint les quarts de finale à l’Open d’Australie et à Wimbledon, mais n’a jamais atteint les demi-finales dans aucun des tournois majeurs.

Elle pourrait alors affronter Serena Williams, 23 fois championne du Grand Chelem.

L’Américaine, septième tête de série, a affronté la 21e Elena Rybakina au quatrième tour plus tard dimanche, la gagnante affrontant Pavlyuchenkova.

L’ancien numéro un d’Azarenka a sauvé deux balles de break avant de décrocher le premier set sur un court Philippe-Chatrier ensoleillé, où la foule était modérée.

Moins l’équipe de diffusion de France Télévision, dont l’animateur et les invités se classent bien au-dessus des joueurs. L’arbitre du match leur a demandé, lors du deuxième set, de parler plus calmement alors que leur enthousiasme les submergeait.

Azarenka a également reçu une sorte de réprimande – un avertissement de violation de temps pour avoir mis trop de temps à servir dans le troisième match du set décisif, ce qui, par coïncidence, s’est produit juste au moment où le vent se levait.

READ  PSG: les douleurs musculaires de Mbapp inquiètent Tuchel - Football

Tamara Zidansek, quant à elle, est devenue la première femme slovène à atteindre les quarts de finale d’un tournoi majeur.

Elle a gagné 7-6 (4), 6-1 contre la Roumaine Sorana Cirstea après avoir sauvé un point de set dans un premier set serré entre les joueuses non têtes de série.

Zidansek, 23 ans, s’est agenouillé et s’est tenu la tête dans les mains après avoir remporté sa première balle de match.

La carrière de Zidansek est encore plus impressionnante, considérant que l’ancien passionné de snowboard n’avait jamais battu un joueur du top 10 avant ce tournoi ou passé le premier tour ici.

La n°33 espagnole Paula Badosa l’a rejointe en quarts de finale pour la première fois d’un tournoi majeur, battant la n°20 Marketa Vondrousova 6-4, 3-6, 6-2.

Lors du match masculin qui a suivi, Stefanos Tsitsipas, cinquième tête de série, affrontait le n°12 Pablo Carreño Busta et le n°6 Alexander Zverev jouait contre Kei Nishikori.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)