Paris fait peau neuve alors qu’il se prépare à accueillir les Jeux olympiques de 2024

À un peu plus d’un an de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris en 2024, la ville regorge de projets de construction tentaculaires. Cependant, le conseil municipal regarde au-delà des Jeux car il cherche à rendre la ville plus respectueuse de l’environnement.

Création de pistes cyclables, verdissement des cours d’école, isolation des bâtiments publics… Pour faire face au changement climatique, la Mairie de Paris envisage d’accélérer les travaux d’adaptation de ses bâtiments et de sa voirie durant l’été, a annoncé ce mercredi le directeur adjoint de travaux de la ville.

Durant la période estivale, la capitale française va réaliser 1.700 chantiers dans ses bâtiments publics pour un coût d’environ 180 millions d’euros, avec pour principal objectif “l’accélération des opérations environnementales” (isolation des bâtiments, efficacité énergétique, ventilation, etc.).

Des projets d’entretien et d’amélioration sont également prévus, notamment des travaux sur les toilettes scolaires et 22 projets d’accessibilité.

“Ces projets ne sont pas plus nombreux, mais ils sont plus conséquents car on verdit la ville, on facilite l’usage du vélo et on rénove les bâtiments à un niveau beaucoup plus élevé qu’avant”, a expliqué le député communiste Jacques Baudrier.

Faire face à la crise climatique avec les infrastructures

Dans le cadre de votre plan climat ; La Ville de Paris s’engage à réduire de 30 % la consommation énergétique de ses 3 600 bâtiments publics d’ici 2030 et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Les bâtiments scolaires sont particulièrement concernés, avec des travaux en cours dans 466 des 638 écoles de la ville.

Au programme également, la création de 32 terrains scolaires « oasis » avec verdure, fontaines et espaces ombragés.

READ  Butch Bowers nommé procureur de Trump, Lindsey Graham dit aux sénateurs républicains

Le conseil prévoit également de changer 3 200 fenêtres dans ses bâtiments publics. “Ce sont des chiffres que nous n’avions jamais atteints auparavant”, a commenté M. Baudrier.

Parmi les projets les plus emblématiques qui se poursuivront cet été, l’édile a cité la médiathèque James Baldwin, qui ouvrira début 2024.

“C’est notre bâtiment phare, qui démontre ce que nous pouvons faire de mieux en ce qui concerne l’utilisation de matériaux d’origine biologique ou géologique et la ventilation naturelle. Cela nous donnera certainement une reconnaissance internationale”, a-t-il déclaré.

À vélo vers une ville plus propre

En ce qui concerne les routes; la mairie a fait état de 522 servitudes mais elle couvre une surface bien plus importante d’environ 1,2 million de m2 en raison des travaux du tramway et de 26 km de nouvelles pistes cyclables.

« Nous acceptons que cet été il y ait des travaux plus importants. Nous sommes confrontés à un grand défi en termes de changement climatique et de pollution de l’air, et nous devons changer les choses », a expliqué David Belliard, Adjoint Mobilité EELV.

Les élus ont également annoncé un gel des travaux de voirie et réseaux à Paris pour les JO entre le 15 juin et le 15 septembre 2024. Ensuite, tous les chantiers devront être achevés ou enlevés et sécurisés.