Près de toutes les marques de pain de mie examinées contiennent des résidus de pesticides, ainsi que des conservateurs et des sucres ajoutés, révèle une étude réalisée par l’association de consommateurs « 60 millions de consommateurs ». Les niveaux de pesticides détectés restent autorisés par les normes en vigueur, mais une consommation régulière de ces pains peut présenter des risques pour la santé.

L’une des substances nocives retrouvées dans plusieurs marques de pain de mie est le butoxyde de pipéronyle, un insecticide utilisé pour lutter contre les parasites. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), cette substance peut être cancérigène et nuire au système nerveux central.

Même les marques de pain de mie biologiques ne sont pas épargnées par ce problème. Les analyses ont révélé la présence de résidus de pesticides dans ces produits, remettant en question leurs valeurs nutritionnelles et leur caractère bio.

Sur les 28 produits examinés, seulement 25 ont obtenu un Nutri-Score A ou B, ce qui indique une bonne qualité nutritionnelle. Cependant, de nombreux pains de mie ont été jugés trop salés et contiennent des sucres ajoutés, ainsi que des émulsifiants, des conservateurs et des agents texturants.

L’association « 60 millions de consommateurs » a attribué des notes aux neuf marques étudiées en se basant sur des critères tels que le Nutri-Score, la teneur en sel, les fibres alimentaires, la présence d’additifs, ainsi que la présence de mycotoxines et de pesticides. Les résultats de cette évaluation révèlent des variations significatives entre les différentes marques.

Cette étude met en lumière les pratiques douteuses du secteur agroalimentaire en matière de fabrication de pain de mie. Les consommateurs sont appelés à être vigilants et à lire attentivement les étiquettes des produits qu’ils achètent. Il est également recommandé de favoriser les pains de mie faits maison, afin de contrôler les ingrédients utilisés.

READ  Papillomavirus : contaminations sexuelles, prévention... 4 questions autour de ces virus qui sont susceptibles de provoquer des cancers

En conclusion, il est essentiel de sensibiliser les consommateurs aux risques liés à la consommation de pain de mie contenant des résidus de pesticides et d’autres substances potentiellement nocives pour la santé. Les autorités sanitaires doivent également renforcer les contrôles et imposer des normes plus strictes pour assurer la sécurité alimentaire des consommateurs.