Opération de démoustication à Paris : une zone entière surprise par un cas de dengue – Cosmo Sonic

Opération de démoustication dans le quartier Dombasle à Paris pour lutter contre la dengue

Paris – Une opération de démoustication d’envergure va être menée dans le quartier Dombasle du XVe arrondissement de Paris. Cette intervention, qui aura lieu dans la nuit de vendredi à samedi à partir de 2 heures du matin, est une réponse aux trois cas confirmés de dengue dans le secteur.

L’Agence régionale de santé (ARS) et l’Agence régionale de démoustication seront responsables de cette opération. La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques-tigres infectés lorsqu’ils piquent. Elle peut entraîner de graves complications pour la santé.

Il s’agit d’une opération de démoustication sans précédent dans le quartier. Les autorités sanitaires ont jugé cette intervention nécessaire pour protéger la population locale et prévenir la propagation de la dengue.

Les autorités locales demandent donc aux habitants du quartier Dombasle de prendre des précautions supplémentaires pendant cette opération. Il est recommandé d’éviter les sorties nocturnes et de se protéger contre les piqûres de moustiques en portant des vêtements longs et en utilisant des répulsifs.

Les autorités sanitaires assurent que toutes les mesures sont prises pour garantir la sécurité des résidents du quartier Dombasle. Des informations régulières seront diffusées via les médias locaux ainsi que sur le site internet de l’ARS pour tenir les habitants informés de l’avancée de l’opération.

La dengue est une maladie qui peut être évitée si chacun suit les recommandations des autorités sanitaires. Il est essentiel de se protéger contre les piqûres de moustiques et de signaler tout cas suspect rapidement.

READ  Présence grandissante des moustiques dans lOuest - Cosmo Sonic

Les résidents du quartier Dombasle peuvent donc dormir tranquilles, car l’agence régionale de démoustication est sur le terrain pour les protéger. La santé et la sécurité de la population sont prioritaires pour les autorités sanitaires, qui continueront de veiller sur les habitants de Paris.