EJ Obiena atteint de plus hauts sommets alors qu’il affronte le détenteur du record du monde Armand Duplantis sa première défaite en un an pour régner en maître à la Brussels Diamond League en Belgique

MANILLE, Philippines – Ajoutez une victoire surprise contre le grand Armand Duplantis à la liste croissante des réalisations d’EJ Obiena.

Obiena a atteint de plus hauts sommets en affrontant le champion du monde et champion olympique Duplantis à une rare défaite pour régner en maître à la Brussels Diamond League en Belgique le vendredi 2 septembre (samedi 3 septembre, heure de Manille).

Les deux derniers sauteurs à la perche sont partis après 5,81 m, le Philippin et le Suédois s’affrontant alors qu’ils ont tous deux commis deux fautes chacun à 5,91 m avant qu’Obiena ne l’emporte en surmontant la hauteur à son troisième essai.

Obiena, qui détient le record asiatique de 5,94 m, a frôlé la barre lors de sa descente, mais est restée au sommet pour réussir un saut.

Duplantis n’a pas eu la même chance qu’Obiena lorsqu’il a brisé la barre lors de sa troisième et dernière tentative pour sa première défaite depuis août de l’année dernière.

Ce fut une défaite époustouflante pour Duplantis après avoir dirigé 20 épreuves consécutives au cours de l’année écoulée, dont une victoire sensationnelle aux Championnats du monde d’athlétisme à Eugene, aux États-Unis, en juillet, où il a établi un record du monde de 6,21 m.

Avec cette victoire bouleversée, Obiena a décroché sa troisième médaille d’or consécutive alors qu’elle a également dominé les True Athletes Classics et St. Wendel City Jump en Allemagne la semaine dernière.

READ  Un officiel olympique du Koweït impliqué par Richard Lai est jugé

Il s’est également qualifié pour la grande finale de la Diamond League à Zurich, en Suisse, fin septembre.

Dans l’ensemble, il s’agissait du cinquième podium consécutif pour Obiena, qui a remporté l’or aux Internationales Stabhochsprung-Meeting en Allemagne et le bronze à la Lausanne Diamond League en Suisse.

Le médaillé d’argent des Jeux olympiques de Tokyo Chris Nilsen des États-Unis a sauté 5,71 m pour le bronze, battant Rutger Koppelaar des Pays-Bas et Thiago Braz du Brésil pour la dernière place sur le podium grâce au compte à rebours.

Le Français Renaud Lavillenie, le Norvégien Sondre Guttormsen et l’Allemand Oleg Zernikel ont également participé à l’épreuve à 10.

Obiena revient en Allemagne alors qu’il cherche à prolonger sa séquence de victoires à l’ISTAF de Berlin dimanche. – rappler.com