MANILLE, Philippines – L’argent brille comme l’or pour EJ Obiena, qui a enregistré un nouveau record personnel et national en route vers une deuxième place au Perche Elite Tour à Rouen, en France, samedi (dimanche, heure de Manille).

Obiena, qui a résisté à la controverse de son Association philippine d’athlétisme d’athlétisme NSA, a brisé son record précédent au saut à la perche masculin en salle avec un dégagement de 5,91 m dans la compétition.

Après avoir apparemment lutté pour trouver sa forme cette saison, Obiena a montré son excellente forme et n’a eu besoin que d’une seule tentative pour battre le nouveau record national.

Cela a brisé sa précédente marque de 5,86 m qu’il avait établie en 2021.

Il n’est également qu’à 0,01 m du record asiatique du saut à la perche masculin en salle, actuellement détenu par Igor Potapovich du Kazhakstan.

Il a franchi 5,92 m lors d’une rencontre en Suède en 1998.

Obiena a tenté de monter la barre avec des tentatives à 6,01 m, mais n’a pas réussi à franchir la hauteur en trois tentatives.

Pourtant, son résultat de 5,91 m était suffisant pour prendre la deuxième place avec l’Américain Christopher Nielsen qui dominait la compétition.

Nilsen a franchi 6,01 m en deux tentatives pour décrocher la première place.

Mais Nilsen a intensifié ses efforts avec une tentative réussie de 6,05 m pour enregistrer son propre record personnel et national.

L’autorisation de Nilsen est également la meilleure note obtenue au niveau mondial jusqu’à présent cette saison.

En compétition dans le Top 3 en France, le Brésilien Thiago Braz, qui a également franchi 5,91 m mais a eu besoin des trois tentatives pour terminer derrière Obiena.

READ  La France suspend les expulsions de migrants vers l'Afghanistan dans un contexte d'aggravation de la situation sécuritaire