Lando Norris a déclaré que son tour pour la P5 lors des qualifications du Grand Prix de France était « le genre de tour avec lequel vous pensez que vous devriez être en pole » alors qu’il pesait une bataille contre Mercedes dimanche. Son coéquipier Daniel Ricciardo, qui s’est par ailleurs qualifié 11e, a déclaré qu’il avait fait un pas « positif » bien qu’il n’ait pas atteint la Q3 samedi.

Norris a réussi à se qualifier devant George Russell et derrière Lewis Hamilton sur le circuit Paul Ricard samedi, bien que le pilote McLaren ait admis qu’il ne s’attendait même pas à se rendre en Q3 avant la séance.

« Ça a été une très bonne journée », a-t-il commencé. « Avant les qualifications, nous discutions si nous devions parler de la Q3, car c’était tellement loin de ce que nous pensions pouvoir réaliser.

LIRE LA SUITE: Le poleman Leclerc loue le travail d’équipe « incroyable » de Ferrari alors que Sainz le regarde se remettre de l’arrière en France

« Je suis content ; je veux dire que mon tour en Q3 était vraiment bon, le genre de tour avec lequel vous pensez que vous devriez être en pole ! Dans d’autres catégories, si vous faites ce tour, j’ai l’impression que je serais vraiment heureux avec ça, et si je ne suis pas en pole, je serais surpris, mais j’étais quand même à une seconde et demie.

« Mais à part ça, l’équipe a fait du bon travail et j’ai l’impression d’avoir fait du bon travail en extrayant tout, donc nous sommes dans la meilleure position possible pour demain. »

READ  La France prend la présidence de l'UE à l'approche des élections nationales

« Une très bonne journée » pour Lando Norris avec la cinquième place des qualifications du GP de France

Cependant, le pilote de 22 ans ne semblait pas aussi confiant pour affronter Mercedes lors de la course de dimanche.

« Comme je l’ai dit, nous ne nous attendions pas à Q3 aujourd’hui, donc être P5 aujourd’hui est une bonne étape, et j’espère qu’un scénario similaire se produira demain, où nous pensions que nous pourrions avoir une course difficile, mais j’espère que ce sera vraiment facile. Mais je m’attends à une bonne course et à une belle bagarre avec Fernando. [Alonso, starting seventh] et peut-être pas la Mercedes, mais je vais essayer. »

LIRE LA SUITE: Hamilton enthousiasmé par le «beau tour» pour P4 alors que lui et Russell visent à combattre Perez dimanche

Un « pas en avant » pour Daniel Ricciardo malgré l’absence de Q3 au Circuit Paul Ricard

McLaren ayant apporté des mises à jour importantes en France, Ricciardo, qui s’est qualifié 11e mais partira neuvième en raison de pénalités moteur de Carlos Sainz et Kevin Magnussen, était satisfait de sa performance samedi dans la dernière spécification MCL36.

« C’est positif, oui nous allons jeter un œil au tour et voir pourquoi je n’ai pas obtenu ce que je voulais à certains de ces endroits, mais dans l’ensemble, je pense que c’est un pas en avant.

FAITS ET STATISTIQUES : Leclerc devance Massa et se classe troisième sur la liste des poles de Ferrari

« Je pense que certains coins [the upgraded car is] bon; certains coins pas si bons. Je pense que dans l’ensemble, il y a une amélioration, mais c’est… certains virages où j’ai encore du mal, juste en essayant de pousser et de sortir ces quelques dixièmes de plus, je n’ai toujours pas l’impression d’obtenir la récompense ou la voiture de revenir à moi ce que je ressens.

READ  Le fils de Joe Biden fait l'objet d'une enquête sur sa situation fiscale

« Mais il y avait des endroits, j’ai l’impression que dans les virages 1, 2, on sent que la voiture est un peu mieux chargée et tout ça. Donc il y a certainement du positif, mais il y a des virages où je me gratte encore la tête, donc il reste encore un peu à trouver. »

McLaren commence le niveau du Grand Prix de France avec des points avec Alpine, qui a Fernando Alonso partant septième et Esteban Ocon 10e dans leur course à domicile dimanche, lorsque les lumières s’éteignent à 15h00 heure locale.