Niger : Le CNSP dénonce laccord militaire de 2012 avec les États-Unis

Le Niger a dénoncé l’accord de coopération militaire avec les États-Unis, remettant en question la présence d’environ un millier de soldats américains dans le pays ainsi que l’existence d’une base de drones à Agadez. Le gouvernement nigérien a qualifié cette coopération d'”injuste” et de “ne répondant pas aux attentes”.

Le colonel-major Amadou Abdramane a critiqué l’accord imposé unilatéralement par Washington, déplorant le fait que Niamey soit contraint de payer les taxes des avions américains et qu’il manque d’informations sur les opérations américaines. De plus, la présence américaine est jugée illégale et violant les règles constitutionnelles et démocratiques du Niger.

Une délégation américaine de haut niveau a récemment visité Niamey sans respect des usages diplomatiques, et les échanges auraient porté sur la transition politique en cours et le choix des partenaires étrangers. Les Américains ont accusé le Niger d’avoir des accords secrets avec la Russie et l’Iran, mais le Niger a soutenu que ces partenariats respectent le droit international.

La décision du Niger de dénoncer l’accord de coopération militaire avec les États-Unis semble être une mesure de représailles, alors que le département d’État américain a réagi en soulignant des discussions francs et s’est dit prêt à fournir de nouvelles informations si nécessaire. Le différend entre Niamey et Washington met en lumière les tensions croissantes entre les deux pays en matière de sécurité et de coopération militaire.

READ  Dans le nord de la Grèce, le plus grand incendie jamais enregistré dans lUE toujours en cours