Netflix France a donné un avant-goût des 25 séries et films originaux français qui devraient être lancés sur la plateforme cette année lors d’un événement presse à Paris jeudi 10 mars, révélant que 20 autres titres sont en production.

Le hub français, qui a officiellement ouvert ses portes à la veille de la pandémie de Covid-19 en janvier 2020, a également confirmé qu’il investirait 200 millions d’euros dans les contenus français cette année.

L’équipe de Paris annonce deux nouveaux projets de longs métrages français, la comédie présidentielle Au lieu et le roi des ombres, un drame familial qui se déroule dans une banlieue difficile en dehors de Paris.

Au lieu est co-créé par Jean-Pascal Zadi et François Uzan. L’humoriste et acteur Zadi a fait ses débuts en tant que réalisateur en 2020 avec juste noir pour Gaumont. Uzan était l’un des principaux scénaristes de la série à succès. Lupinavec Omar Si.

Zadi jouera un enseignant qui décide de se présenter comme candidat à la présidentielle. Les autres acteurs comprendront Benoit Poelvoorde et Eric Judor.

Le Roi Des Ombres (qui se traduit par King of Shadows) est basé sur une idée originale de la star du rap français Kaaris et réalisé par Marc Fouchard, il transpose un conte folklorique africain dans une dure banlieue parisienne.

« C’est un drame familial, qui est assez complexe. Il tourne actuellement et sera sur Netflix en 2023 », a expliqué Sara May, directrice des acquisitions de films pour Netflix France, qui travaille en étroite collaboration avec Gaëlle Mareschi, directrice de la production de films pour le territoire.

READ  Lucie Bernardoni secrètement en couple chez Star Ac ': révélations 16 ans plus tard

D’autres films originaux français à venir incluent la réalisation de Romain Gavras athéna. Qualifiée de tragédie immersive et moderne, elle est co-écrite par Ladj Ly. Dali Benssalah, Sami Slimane, Anthony Bajon font partie du casting. Le conseil comprend également amitiés dangereusesune adaptation contemporaine pour adolescents du roman classique de Rachel Suissa, qui fait ses débuts en tant que réalisatrice.

L’équipe parisienne a également révélé que le deuxième film de la trilogie d’action-thriller à succès de Guillaume Pierret balle perdue était actuellement en post-production pour une sortie fin 2022 après un tournage de 10 semaines à la fin de l’année dernière.

La présentation montrait également les premières images de la comédie d’action de Louis Leterrier. la chute, réunissant Omar Sy et Laurent Lafitte comme deux compères flics, aux approches très différentes.

stratégie théâtrale

Le dévoilement a suivi les traces de l’accord historique de Netflix France avec les principales guildes cinématographiques du pays le mois dernier, augmentant l’engagement de la plateforme envers les films français et européens pour une sortie en salles. Aux termes de l’accord, qui résulte de la révision des lois sur la chronologie des médias en France, Netflix France s’est engagé à investir au moins 4 % de son chiffre d’affaires annuel, soit au moins 40 millions d’euros, dans 10 longs métrages français et européens qui sortira en premier dans les salles. puis il sera disponible pour les téléspectateurs de Netflix 15 mois plus tard. May a expliqué que ces films seraient des acquisitions plutôt que des productions originales.

« Cela évolue constamment », a-t-il déclaré à propos de la stratégie du streamer. « Nous sommes depuis un certain temps un partenaire du cinéma français en travaillant avec des producteurs non seulement sur des originaux mais aussi sur du préachat. Les nouvelles obligations s’inscrivent dans la continuité de ce que nous faisions auparavant ».

READ  Pinot ratera le Tour de France 2021 et visera le Giro d'Italia

May a reconnu que les nouvelles obligations verraient probablement la plate-forme investir dans une plus grande variété de films et même s’impliquer dans davantage d’œuvres d’art et d’essai. Jusqu’à présent, la liste des longs métrages s’est éloignée vers des œuvres de genre comme la comédie de verrouillage de Dany Boon. collé ensemble et Balle perdue.

« L’idée est d’étoffer l’offre de Netflix, avec des films très différents, que ce soit à travers les films qui sortent en salles – et qui sont sur Netflix 15 mois plus tard – ou nos propres films originaux », a-t-il expliqué. « Nous voulons répondre à la demande dans un territoire très friand de cinéphiles et où le public, très hétérogène, veut voir des histoires différentes… et cela nous permettra de répondre aux demandes des cinéphiles, en allant vers cinéma d’auteur au fur et à mesure des investissements » .

La présentation a également mis en lumière un certain nombre de séries et de documentaires originaux français qui seront présentés cette année, à commencer par Debout. La nouvelle série de Appelle mon agent! La créatrice et showrunner Fanny Herrero, environ quatre jeunes dans la vingtaine essayant de percer dans la comédie stand-up, lance ce mois-ci.