Natalia Grossman, originaire de Santa Cruz, a remporté dimanche l’argent lors de la quatrième Coupe du monde de la Fédération internationale d’escalade sportive, en tête de la saison, devant 5 000 fans au Parc des Sports de Briançon, en France.

La finaliste pour la première fois Eliska Adamovska de la République tchèque a stupéfié Grossman, le leader des classements mondiaux Boulder et Lead de cette année, et le reste du groupe. Adamovska a chuté après avoir obtenu la 36e place. Grossman a marqué 35+ et la Slovène Vita Lukan a complété le podium à la troisième place avec 29.

« Je suis tombé de plus en plus amoureux des compositions principales », a posté Grossman sur son compte Instagram nataliaclimbs avant la compétition. « Auparavant, la pression me stressait, mais maintenant j’apprends à accepter le défi mental d’avoir une chance d’exécuter! »

Grossman, 20 ans, est l’athlète le plus décoré de la Coupe du monde IFSC 2021, remportant deux médailles d’or, trois d’argent et deux de bronze. Elle a poursuivi sa médaille d’argent à Chamonix, en France, mardi.

Elle était l’une des 56 grimpeuses qui ont participé au premier tour. Vingt-six se qualifient pour les demi-finales et huit pour la finale.

Le terrain était dépourvu des Olympiens qui ont fait leur déplacement à Tokyo. Les séries de la Coupe du monde IFSC 2021 reprendront du 3 au 4 septembre, lorsque la Coupe du monde IFSC se déroulera à Kranj, en Slovénie.

Grossman a fréquenté Santa Cruz Montessori, mais vit et s’entraîne maintenant à Salt Lake City, siège du centre d’entraînement de l’équipe nationale d’escalade des États-Unis.

READ  PSG-Lyon (1-1): les réactions de Tuchel et Cornet