MORT DE ROBERT BADINTER : LHOMMAGE NATIONAL AURA LIEU MERCREDI MIDI PLACE VENDÔME À PARIS

Le ministère de la Justice choisit de rendre hommage à Robert Badinter
Le siège du ministère de la Justice a été choisi comme lieu pour rendre hommage à Robert Badinter, ancien garde des Sceaux et fervent défenseur de l’abolition de la peine de mort en France. Cet hommage national aura lieu le mercredi 14 février à 12 heures à la Place Vendôme à Paris, où se trouve le siège du ministère de la Justice depuis maintenant 300 ans.

Robert Badinter, artisan de l’abolition de la peine de mort
Robert Badinter restera à jamais dans les mémoires comme l’artisan de l’abolition de la peine de mort en France, mais aussi comme un défenseur de la dépénalisation de l’homosexualité. Son combat a été crucial pour la société française et a marqué un tournant dans l’histoire judiciaire du pays.

Recueils de condoléances disponibles à la Chancellerie
En signe de respect et de reconnaissance envers Robert Badinter, des recueils de condoléances sont disponibles à la Chancellerie. De plus, les portes de cette dernière seront exceptionnellement ouvertes tout le week-end, permettant ainsi à tous ceux qui le souhaitent de venir lui rendre hommage.

Hommage de la part d’Emmanuel Macron
Le président de la République, Emmanuel Macron, a écrit un message soulignant que Robert Badinter était une figure du siècle et une conscience républicaine. Il a également assisté à une minute de silence en sa mémoire à l’École nationale de la magistrature, manifestant ainsi l’importance de l’héritage laissé par cet homme d’exception.

Cet hommage national à Robert Badinter rendu par le ministère de la Justice est une façon pour la France de reconnaître et de célébrer l’œuvre de cet homme exceptionnel qui a su marquer le pays de son empreinte. La dépénalisation de l’homosexualité et l’abolition de la peine de mort resteront sans aucun doute deux des plus grandes réussites de sa carrière.