Mondiaux de cyclisme : histoire, design, malédiction… Les secrets du fameux maillot arc-en-ciel – Cosmo Sonic

Les championnats du monde de cyclisme se déroulent à Glasgow du 3 au 13 août. Pour les cyclistes, le maillot arc-en-ciel est le symbole ultime de leur réussite. Composé de cinq liserés horizontaux représentant les couleurs de l’Union Cycliste Internationale, ce maillot est une tradition vieille de plus d’un siècle.

C’est en 1922, lors des championnats du monde de cyclisme sur piste, que le maillot arc-en-ciel a été pour la première fois introduit. Depuis lors, les champions du monde arborent fièrement les liserés irisés lors de chaque course sur route. De plus, ils conservent les liserés au bout des manches du tricot de leur équipe, ce qui leur permet de symboliser leur statut de champion du monde à vie, peu importe la discipline cycliste dans laquelle ils se lancent.

Il est essentiel pour un champion du monde de porter constamment son maillot, car s’il ne le fait pas, il s’expose à une amende. Cependant, certains considèrent ce maillot comme maudit, mais cela est souvent dû à une plus grande surveillance des adversaires.

Il est intéressant de noter que plusieurs champions du Tour de France ont remporté cette prestigieuse course en portant le maillot arc-en-ciel.

Lors des championnats du monde à Glasgow, 200 maillots seront remis aux futurs champions du monde. Parmi les cyclistes à suivre se trouve Pauline Ferrand-Prévot, qui compte déjà 13 maillots arc-en-ciel dans sa collection et qui espère bien en ajouter d’autres à l’issue de ces championnats.