Monaco a été laissé pour compte mais a rapidement récupéré pour battre Rumilly-Vallières de la quatrième division 5-1 et se préparer pour une finale de Coupe de France contre le champion du titre Paris Saint-Germain.

Le PSG a atteint sept finales consécutives et vise un 14e trophée record mercredi prochain au Stade de France. Monaco vise une sixième victoire en coupe, après avoir remporté sa dernière victoire en 1991 et perdu sa précédente finale face au PSG en 2010.

Monaco est troisième du championnat français et cherche une place en Ligue des champions, mais a pris du retard à la 20e minute jeudi après que l’ancien pro Alexi Peuget ait marqué après un mauvais dégagement du défenseur Djibril Sidibe.

Monaco a fait égalité sept minutes plus tard lorsque le milieu de terrain local Arthur Bozon a dirigé un centre dans son propre filet, et cinq minutes plus tard, lorsque le milieu de terrain Aurelien Tchouameni est rentré d’un corner de Cesc Fabregas.

Kevin Volland a raté un but ouvert pour Monaco à bout portant peu avant la mi-temps. Mais son partenaire offensif, Wissam Ben Yedder, a mis le jeu hors de question avec une passe sur le gardien à la 55e pour son 21e but de la saison.

L’ancien vainqueur de la Coupe du monde Fabregas a tiré un coup franc habile avant que le milieu de terrain russe Aleksandr Golovin ajoute le cinquième alors que Monaco remontait la côte.

En demi-finale tendue de mercredi, le PSG menait deux fois avec des buts de Kylian Mbappé, mais avait besoin de tirs au but pour battre Montpellier.

READ  Les procureurs suisses font appel des verdicts du procès de la FIFA

Le PSG est deuxième du championnat français et deux points d’avance sur Monaco à deux matches de la fin, mais a perdu à domicile et à l’extérieur contre Monaco cette saison. AP SSC SSC

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)