La chronologie est remarquable. Son retour rapide sur la glace après l’accouchement, inspirant.

Rachel Homan n’a raté aucun match avec son équipe et est à nouveau championne.

Enceinte de huit mois fin février, Homan a mené son quatuor à la finale des Scotties contre Kerri Einarson.

Moins d’un mois plus tard, le 25 mars, Homan a donné naissance à leur fille Bowyn.

Le plan initial était pour Homan de rater les deux tournois du Grand Chelem dans la bulle de Calgary, une attente raisonnable étant donné que la première épreuve, la Coupe des champions, devait débuter trois semaines seulement après la naissance de Bowyn.

Puis, lundi après-midi à Calgary, alors que le soleil se couchait à toute vitesse, Homan a poussé une poussette avec bébé Bowyn dedans vers le WinSport Arena de Calgary avant la finale de la Coupe des Champions contre la Suisse Silvana Tirinzoni.

Encore une fois, cette chronologie: en 50 jours, à partir de la fin février enceinte de huit mois, Homan a joué dans la finale des Scotties, a accouché et a remporté une finale du Grand Chelem.

VOIR | Rachel Homan, d’Ottawa, remporte le 11e titre en carrière du Grand Chelem:

L’équipe Homan bat l’équipe Tirinzoni 6-3 en finale de la Coupe des champions. 0:57

«Je tiens à préciser que chaque grossesse, chaque accouchement et chaque rétablissement est différent et ne peut être comparé d’une personne à l’autre», a déclaré Homan à CBC Sports.

« Je me sens très chanceux de pouvoir jouer et je sais que ce ne serait pas le cas pour beaucoup de gens. »

READ  Emma Slevin de Claregalway se dirige vers les Championnats d'Europe de gymnastique la semaine prochaine.

Le titre du jeu s’est avéré être une bataille de granit aller-retour. Homan a ajouté deux points au troisième set pour prendre une avance de 3-1 sur Tirinzoni. Après avoir échangé des points individuels la plupart du temps, Homan a pris une avance de 5-3 dans l’arrivée finale.

Alina Pätz n’a pas réussi son dernier tir, assurant le titre de la Coupe des Champions à Homan, 6-3.

Rachel Homan tient sa fille Bowyn à l’intérieur de l’aréna WinSport de Calgary pendant le Grand Chelem de curling féminin. (Soumis par Rachel Homan)

C’est un 11e titre de Chelem record pour Homan, avec bébé Bowyn dans la foule dans la bulle de Calgary. Homan n’a perdu qu’un seul match pendant tout l’événement.

«Je veux montrer à mes enfants que quel que soit votre voyage, vous devriez toujours poursuivre vos rêves et vos objectifs, et parfois vous pouvez faire ce que vous pensiez impossible», a déclaré Homan.

Homan indique clairement qu’elle ne pourrait pas faire cela sans le soutien de son mari Shawn Germain, de ses deux mères et d’un casting de soutien autour d’elle qui a permis à Homan de continuer à jouer au curling.

Elle dit qu’ils ont eu deux rendez-vous médicaux avec Bowyn avant d’aller dans la bulle pour s’assurer qu’elle était en bonne santé; Ils ont obtenu le feu vert pour l’emmener dans la bulle.

« Mon OB a dit que mon accouchement s’était si bien passé qu’elle était plus que confortable avec moi pour jouer », a déclaré Homan.

« Je ne savais pas si je pouvais glisser ou terminer, mais je pensais que je le pouvais. Je ne pense pas que j’aurais pu me blottir après la naissance de mon fils car mon rétablissement était plus difficile avec lui. Je me sens bien mentalement et physiquement et Je suis reconnaissant. C’est le cas. « 

Shawn et le fils du couple, Ryatt, sont de retour à la maison. La mère de Rachel, Catherine Homan, est dans la bulle pour aider Bowyn lorsqu’elle joue sur la glace.

Homan dit qu’il a profité de leur temps ensemble à l’intérieur de l’hôtel, se blottissant avant le match avant de passer au drap de galets.

Rachel Homan, à gauche, pose avec sa fille Bowyn aux côtés de sa mère Catherine. (Soumis par Rachel Homan)

« Je reçois beaucoup de câlins de nouveau-nés et j’apprécie chaque seconde. Je souhaite que mon fils puisse être ici aussi, mais évidemment COVID l’empêche », a déclaré Homan.

Grand-mère Catherine prend le relais lorsque Rachel est jetée sur la glace.

« Je peux faire de la course et jouer au jeu que j’aime deux heures par jour pendant que Bowyn fait une sieste dans les gradins », a déclaré Homan.

Surtout, Homan est extrêmement reconnaissante d’être de retour sur la glace et de savoir qu’elle a une fille heureuse et en bonne santé avec elle pour une expérience inoubliable.

« Je suis très heureux que tout le monde soit resté sain et sauf », a-t-il déclaré.

« Pouvoir pratiquer le sport que nous aimons a apporté une certaine normalité à de nombreux curleurs et nous ne pouvons pas remercier tout le monde ici dans la bulle de nous avoir donné cette opportunité. »