Microsoft a conclu un accord de 10 ans pour apporter Call of Duty à Nintendo si l’achat d’Activision Blizzard se concrétise.

Le patron de Xbox, Phil Spencer, a tweeté l’annonce, qui confirme également l’engagement de la société à continuer de publier les jeux Call of Duty sur la plate-forme Steam de Valve « simultanément avec Xbox », si l’offre gigantesque de 69 milliards de dollars est approuvée pour acheter Activision Blizzard. Les dernières versions de Call of Duty, Modern Warfare 2 et Warzone 2.0, sont maintenant sur Steam.

L’annonce est une réponse directe à l’examen minutieux auquel l’acquisition a été soumise par un certain nombre d’organisations à travers le monde, notamment la Federal Trade Commission des États-Unis et la UK Competition and Markets Authority.

Microsoft espère convaincre les régulateurs qu’il ne bloquera pas Call of Duty des plates-formes créées par des sociétés concurrentes.

Eurogamer Newscast : Pourquoi Sony s’inquiète-t-il pour Call of Duty sur PlayStation 6 ?

Microsoft a proposé un accord similaire de 10 ans pour amener Call of Duty sur les consoles PlayStation, mais Sony a jusqu’à présent refusé de l’accepter, affirmant dans des déclarations publiques que l’acquisition réduirait le choix des joueurs.

« Ha habido algunas dudas sobre si lo que estamos diciendo es realmente cómo estamos actuando, y creo que tener dos socios importantes de la industria demuestra que nuestra intención es real y que podemos llegar a acuerdos es algo importante en este momento. Spencer le dijo a la New York Times dans une interview publiée avec l’annonce.

READ  Revue du stade Capcom Arcade: récupérez la magie | Jeux

« Nous sommes ravis que Microsoft veuille continuer à utiliser Steam pour atteindre les clients avec Call of Duty après la clôture de l’acquisition d’Activision », a déclaré le patron de Valve, Gabe Newell.

« Microsoft est sur Steam depuis longtemps et nous prenons cela comme un signe qu’ils sont satisfaits de l’accueil des joueurs et du travail que nous faisons. »

Sony a refusé de commenter.

L’annonce soulève des questions sur la viabilité des jeux Call of Duty sur les plateformes Nintendo. Il n’y a actuellement aucun jeu Call of Duty sur la Nintendo Switch, ce qui semble être une plate-forme improbable pour un portage d’un jeu Call of Duty existant. Il semble plus probable qu’Activision Blizzard devra créer une version personnalisée de Call of Duty pour fonctionner sur la console de Nintendo, ou sur les futures consoles en fonction de leurs capacités. S’adressant au New York Times, Spencer a déclaré qu’il y avait « certainement du travail » à faire pour que Call of Duty fonctionne bien sur Switch.

La FTC semble disposée à approuver l’achat. Microsoft et Activision ont précédemment déclaré qu’ils s’attendaient à ce que l’accord soit finalisé avant la mi-2023.