Médecine internationale a annoncé mercredi une augmentation de ses revenus intermédiaires, mais a averti que le climat économique difficile pèserait probablement sur les échanges du second semestre.

Le groupe d’hôpitaux privés, qui est acquis par un consortium dans le cadre d’un accord de 3,7 milliards de livres sterling, a déclaré que les revenus du groupe avaient augmenté de 10 % au cours des six mois précédant le 30 septembre, pour atteindre 1,73 milliard de livres sterling, soit 2 % en monnaie constante.

Les admissions de patients hospitalisés ont augmenté de 13,7 %, tandis que les admissions en hospitalisation de jour ont augmenté de 21,9 %.

Le bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements a diminué de 1 % à 246 millions de livres sterling, ou 8 % à taux de change constants, après que la marge est passée de 15,8 % à 14,2 %. La société cotée à Londres a déclaré que les bénéfices avaient été touchés par des coûts plus élevés, principalement en raison de l’absentéisme du personnel lié à Covid-19, d’une pénurie d’infirmières en Suisse et d’une expansion des capacités au Moyen-Orient.

Pour l’avenir, Mediclinic, qui exerce ses activités en Suisse, en Afrique du Sud et au Moyen-Orient, a déclaré : « Depuis les résultats annuels 2022, l’impact de la saisonnalité et de la détérioration de l’environnement macroéconomique au sens large a été plus prononcé, comme en témoignent les premier semestre 2023. résultats.

« L’incertitude macroéconomique croissante, les pressions inflationnistes et le risque d’une nouvelle COVID-19 et les perturbations liées à la dotation en personnel et aux horaires affecteront probablement l’augmentation précédemment prévue de l’activité des patients en Suisse, au Moyen-Orient et limiteront la capacité du groupe à compenser entièrement les augmentations de coûts supplémentaires. dans les deux divisions. »

READ  Le vétéran Sjostrom et l'adolescent McIntosh complètent le doublé mondial de natation

Mediclinic a accepté d’être racheté en août par un consortium formé par la société sud-africaine revenir et la suisse MSC Transport Maritime. Il s’agissait de la quatrième offre du consortium après le rejet des approches précédentes.

Remgro, une société d’investissement, détient déjà environ 45% de Mediclinic, le troisième opérateur hospitalier d’Afrique du Sud.

La transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2023.