Les chaînes de télévision parlent vraiment beaucoup du football français. Et ceci pour une raison simple: depuis janvier, et jusqu’à aujourd’hui, aucun d’entre eux n’a été désigné pour diffuser les matches de Ligue 1 et de Ligue 2. Et en même temps sauver les clubs de la faillite économique programmé depuis la fermeture de Téléfoot et du groupe Mediapro, pas pressé de payer leurs honoraires.

Maintenant que le temps presse, tous les yeux sont rivés sur Canal +. Là où l’ambiance ne serait vraiment pas bonne. En fait, c’est aujourd’hui que Stéphane Guy, le présentateur vedette, est invité à un entretien préliminaire par sa direction. Le risque ? Une sanction disciplinaire pouvant inclure le licenciement. Son erreur? En défense, et à l’antenne, Sébastien Thoen, un ancien membre de Canal a récemment dénoncé pour avoir parodié une émission diffusée sur l’une des chaînes du groupe (C News).

Depuis son limogeage, Stéphane Guy est resté silencieux. Comme beaucoup d’autres salariés du groupe qui ne veulent pas risquer de partir. Le journal Le Monde précise sur son site internet, et “croit en divers témoignages, qu’un véritable” climat de terreur “règne sur Canal +. Ambiance …

READ  France: la belle performance de N'Golo Kanté face à la Suède en chiffres - Foot - Blues