Publié le:

Paris (AFP)- Marseille a marqué deux fois au cours des 19 premières minutes, puis a passé un dimanche soir détendu à naviguer vers une victoire 2-0 à domicile contre Montpellier et à revenir à la deuxième place de la Ligue 1.

L’équipe locale a pressé fort au début et a été récompensée après neuf minutes quand Amine Harit a coupé de la droite, a fait entrer le gardien Jonas Omlin, puis a fait rouler le ballon dans la surface vers Bamba Dieng, qui a tiré dans un filet vide.

Dieng a remporté le penalty qui a doublé l’avance marseillaise 10 minutes plus tard.

La talonnade habile de Gerson a donné à Dieng un mètre d’espace, mais Jordan Ferri l’a renversé. Cengiz Under a converti le penalty.

Omlin a été expulsé dans le temps additionnel, mais à ce moment-là, le match était terminé.

Marseille a obtenu le regain de confiance d’une quatrième victoire consécutive en championnat au début d’une semaine difficile.

Ils se rendent en Grèce pour défendre une avance d’un but contre le PAOK à Thessalonique lors d’un match nul déjà acrimonieux en Europa Conference League jeudi.

Ils rendent visite dimanche à leurs rivaux amers et leaders de la ligue en fuite, le Paris Saint-Germain.

« Ces victoires nous donnent de l’élan », a déclaré le Marseillais Jorge Sampaoli.

« Maintenant, nous devons récupérer et, espérons-le, avoir des joueurs pour jeudi. Vient ensuite le match de dimanche avec très peu de temps de préparation. »

Plus tôt dans la journée, les espoirs de Strasbourg, quatrième, de rattraper Marseille ont subi un sérieux coup lorsqu’ils ont concédé un égaliseur de dernière minute à Lyon.

READ  La pleine lune de castor et l'éclipse lunaire de novembre présenteront un spectacle du ciel cette semaine

Ibrahima Sissoko a donné un 20 à l’équipe locale après une confusion comique dans la défense locale qui a également blessé le gardien Anthony Lopes.

Karl Toko Ekambi a égalisé à la 90e minute mais le match nul 1-1 au Parlement européen a laissé Lyon 10e et encore plus loin d’une place en Europe.

Nice, cinquième, a perdu plus de terrain dans la course à une place en Ligue des champions après avoir perdu 3-0 contre Lens, qui a joué plus de 70 minutes avec 10 hommes.

L’entraîneur niçois Christophe Galtier a accusé ses joueurs « d’apparaître comme des touristes ».

À l’autre bout du tableau, Bordeaux a mis fin à une série de huit matchs sans victoire en battant son rival de relégation Metz 3-1 dimanche pour enregistrer sa première victoire sous l’entraîneur David Guion et se hisser au pied du tableau de la Ligue 1.

Metz a pris les devants en première mi-temps grâce à Didier Lamkel Ze, qui a interrompu une période de prêt au club russe de Khimki après l’invasion de l’Ukraine.

Ricardo Mangas a égalisé en début de seconde période et M’Baye Niang a donné l’avantage à Bordeaux.

« Soulagement n’est pas le mot », a déclaré l’entraîneur bordelais David Guion.

Hwang Ui-jo a ajouté un tiers tardif alors que Bordeaux a changé de place avec Metz dans les deux derniers et s’est déplacé à un point de Saint-Etienne dans le barrage de relégation.

Clermont est un point au-dessus de Saint-Etienne en 17e après la raclée 6-1 de samedi contre le Paris Saint-Germain au cours de laquelle Kylian Mbappe et Neymar ont marqué des tours du chapeau pour les leaders de la ligue.

READ  Pourquoi le bleu est l'une des couleurs les plus vives que l'on trouve dans la nature

monaco oeil europe

Ricardo Mangas de Bordeaux célèbre son but contre Metz ROMAIN PERROCHEAUAFP

Monaco a amélioré ses perspectives de football européen la saison prochaine avec une victoire 2-1 sur Troyes grâce aux buts de Caio Henrique et Kevin Volland.

Nantes a fait match nul 1-1 à Brest après que des problèmes de foule aient interrompu le jeu pendant environ 10 minutes en seconde période.

Les visiteurs ont pris les devants après le but de Randal Kolo Muani, mais le jeu a été brièvement arrêté lorsque les supporters extérieurs ont tiré des fusées éclairantes sur le terrain.

Une deuxième interruption plus longue a suivi peu après la mi-temps lorsqu’une poignée de supporters brestois ont tenté d’envahir le terrain pour affronter les supporters nantais. L’un d’eux a ensuite été arrêté.

L’arbitre a envoyé les équipes aux vestiaires. Après leur retour, Brendan Chardonnet a envoyé le ballon en corner pour faire gagner un point à Brest.

« Depuis le début de la saison, nous avons vu des choses horribles et inacceptables. Tous les fans, nous allons devoir changer de mentalité », a déclaré Chardonnet après le match.