Marjorie Taylor Greene en colère s’est adressée à Twitter pour se plaindre qu’à la suite d’un procès, il lui est interdit de bloquer d’autres comptes sur la plate-forme.

Le procès contre la membre du Congrès de Géorgie par le comité d’action politique basé à Los Angeles, MeidasTouch LLC, a été déposé après que Mme Greene a bloqué le groupe sur Twitter pour des publications critiques à son égard et à l’égard de l’ancien président Donald Trump.

En réglant le procès, Mme Greene paie également 10 000 $ des frais juridiques du groupe, qui, selon eux, seront reversés à des organisations de réforme des armes à feu.

« En raison du procès frivole de ce PAC contre moi, je ne suis pas autorisé à bloquer chaque jour les personnes qui menacent ma vie et celle de mes enfants sur les réseaux sociaux », a tweeté Mme Greene.

« Et ils se vantent d’avoir donné de l’argent à des organisations qui veulent prendre mes armes, donc je ne pourrais pas me défendre ni défendre mes enfants, quand des gens se présentent pour nous tuer comme s’ils menaçaient. »