Secondes répétitions pour l’Eurovision 2022 ils battent leur plein. Le suivant à monter sur scène au PalaOlímpico aujourd’hui était L’ours Marius de Suissemettre la touche finale à son interprétation de « Les enfants pleurent ». Comment les choses ont-elles évolué depuis les premières répétitions ? Nous allons voir…

Marius Bear de Suisse « Boys Do Cry » – Deuxième répétition de l’Eurovision 2022

Padraig : « Boys Do Cry » est un numéro sombre, et la mise en scène d’aujourd’hui ne fait pas grand-chose pour insuffler de la légèreté. Tout est très sombre. Les niveaux d’obscurité sont tels qu’on en oublie presque le soleil brisé qui se profile derrière Marius. Cela ne veut pas dire qu’il manque de mise en scène. Il y a de beaux effets. À un moment donné, il y a l’ombre d’un petit garçon qui joue derrière lui. À une autre occasion, un cœur brisé est projeté sur le visage de Bear avant de glisser au sol. La chorégraphie est réduite au minimum et se compose en grande partie de nombreux mouvements de bras dans le style de Barbara Pravi de France l’année dernière, bien que beaucoup moins frénétiques. Vocalement, Marius n’en est pas encore là et sa voix se tend vers la fin. L’ensemble du package prend beaucoup de temps et de main-d’œuvre, et il manque ce quelque chose de spécial qui pourrait inciter les téléspectateurs à prendre leur téléphone et à voter.

Réaction à la deuxième répétition de la Suisse à l’Eurovision 2022

Que penses-tu? Marius Bear a-t-il été à la hauteur de vos attentes ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous.

READ  La Suisse intensifie les efforts de la CBDC alors que le Royaume-Uni tire la sonnette d'alarme