Whistler Marielle Thompson a accumulé plus de points nécessaires alors qu’elle cherche à courir après son quatrième globe de cristal FIS.

La star locale du ski-cross a grimpé deux podiums en trois tentatives en Coupe du monde à Idre Fjäll, en Suède, la semaine dernière.

Elle a débuté avec une performance à la deuxième place le 20 janvier, prise en sandwich entre deux coureurs suisses, la General Leader Fanny Smith en première et Talina Gantenbein en troisième.

Dans la course du 23 janvier, Thompson s’est classée huitième, tandis que Tiana Gairns a pris le relais du Canada à la cinquième place et Courtney Hoffos a terminé sixième. Les coureurs français occupaient les deux premières places quand Alizee Baron a remporté la victoire sur Marielle Berger Sabbatel et Smith.

Thompson a vu un retour aux échelons le 24 janvier après une autre victoire de Smith, tandis que Baron était deuxième. Hoffos a également fait le top 10, terminant septième.

Du côté des hommes, Reece Howden a connu un week-end spectaculaire avec des victoires consécutives. Il a devancé deux coureurs suisses, Ryan Regez et Jonas Lenherr, le 24 janvier après avoir battu Lenherr et l’Allemand Niklas Bachsleitner le 23 janvier. La course du 23 janvier a vu un autre Canadien, Chris Del Bosco, prendre la septième place. Howden a commencé la semaine avec une cinquième place le 20 janvier.

Crawford remporte le premier top 10

Jack Crawford, diplômé du Whistler Mountain Ski Club (WMSC), a obtenu son meilleur résultat en carrière lors de la Coupe du monde FIS à Kitzbuehel, en Autriche, le 25 janvier.

READ  Réponse de Ronald Koeman à l'affaire Antoine Griezmann-Lionel Messi

Crawford a fait le top 10 pour la première fois, terminant sixième dans les courses de super-G sur la vénérable piste. Crawford était à 0,56 seconde de son premier podium et à 1,11 seconde du vainqueur Vincent Kriechmayr, d’Autriche. Marco Odermatt de Suisse et Matthias Mayer d’Autriche ont complété le podium. Jeffrey Read (18e) et Brodie Seger (21e), diplômés du WMSC, ont également fait partie du top 30.

«Aujourd’hui, c’était simple, j’ai exécuté mon plan et essayé de ne pas avoir d’attentes», a déclaré Crawford dans un communiqué. “C’est la première fois que tous les gars sont dans le top 30 ensemble et ce doit être la meilleure journée pour nous en tant qu’équipe.”

Les Canadiens ont terminé en dehors des points dans les deux courses de descente les 22 et 24 janvier.

Pendant ce temps, en slalom à Schladming, en Autriche, le 26 janvier, Erik Read a été classé 22e tandis que Marco Schwarz, d’Autriche, a devancé Clement Noel et Alexis Pinturault, tous deux français.

Dans les courses féminines, Marie-Michele Gagnon a terminé deux fois parmi les 15 premières à Crans Montana, en Suisse.

Lors de la descente du 23 janvier, elle a pris la 11e place lorsque l’Italienne Sofia Goggia a dépassé la Suisse Lara Gut-Behrami et sa compatriote italienne Elena Curtoni.

Puis, Gagnon s’est classé 13e du super-G le 24 janvier, remporté par Gut-Behrami sur Tamara Tippler d’Autriche et Federica Brignone d’Italie.

Aucun Canadien n’a terminé dans les points dans la course de slalom géant à Kronplatz, en Italie, le 26 janvier.

Blouin quatrième à Laax

READ  L'OM, une nouvelle piste très attractive en attaque

La planchiste canadienne Laurie Blouin a raté de peu la troisième étape de la Coupe du monde FIS de slopestyle à Laax, en Suisse, le 22 janvier.

Blouin n’était qu’à 2,22 points du podium et 12,39 secondes derrière le vainqueur Jamie Anderson, des États-Unis. Le Néo-zélandais Zoi Sadowski Synnott est arrivé deuxième et l’Australien Tess Coady troisième.

Aucun Canadien n’a atteint la finale.

Pendant ce temps, Derek Livingston a atteint la finale de la demi-lune le 23 janvier.

Livingston a terminé cinquième, avec 24,75 points derrière le vainqueur Yuto Totsuka, du Japon. Scotty James d’Australie et Ruka Hirano du Japon ont complété le podium.

Aucune Canadienne n’a atteint la finale.