Le premier match de Mauricio Pochettino à la tête du Paris Saint-Germain s’est soldé par un docile nul 1-1 à Saint-Etienne, tandis que le leader lyonnais prenait trois points d’avance en battant Lens 3-2 à domicile. Lyon était invaincu en 15 matchs avec Memphis Depay marquant deux fois, mais le PSG a tout de même grimpé à la deuxième place à la différence de buts alors que Lille a perdu 2-1 à domicile contre Angers.

“Je suis déçu. Nous sommes le PSG et nous voulions gagner”, a déclaré Pochettino, qui a remplacé Thomas Tuchel après son licenciement à la fin du mois dernier. “Ce n’est pas le résultat que nous voulions.” La direction de Pochettino a pris un mauvais départ quand L’ailier vétéran Romain Hamouma a donné l’avantage à Saint-Etienne à la 19e minute après que le milieu de terrain du PSG Idrissa Gueye ait tourné le ballon près de la surface de réparation. C’était le 100e but du championnat auquel Hamouma était impliqué, avec 57 buts et 43 passes décisives.

L’attaquant Moise Kean a fait égalité peu de temps après lorsque le milieu de terrain Marco Verratti l’a fait sortir du terrain. Kean a tiré au-dessus de la barre transversale à 20 minutes de la fin, quelques instants après que l’attaquant de Saint-Etienne Denis Bouanga se soit dirigé dans le bois.

Lyon a totalement dominé la première mi-temps contre Lens et Depay a fait la percée à 39 ans, quand il a conservé une passe qui a divisé la défense du milieu de terrain Lucas Paqueta et a terminé en toute confiance. Il a fallu moins d’une minute à Lyon pour doubler son avance après la pause lorsqu’un centre de l’arrière droit Leo Dubois a déchaîné un but contre son camp du défenseur Steven Fortes.

READ  Kilde prend le contrôle, Clarey et les Bleus attendent à la maison

Ensuite, Maxwell Cornet a été victime d’une faute dans la surface lorsque l’impressionnante Paqueta l’a fait passer propre, et Depay a converti son sixième penalty de la saison après une courte course à 52. Florian Sotoca a marqué un beau but avec un fer à friser dans le coin supérieur à droite, et Cheick Doucoure a obtenu une finition nerveuse avec un deuxième but tardif pour Lens.

“Tout le monde pensait que ce serait une victoire facile pour nous, mais je craignais que ce ne soit un match difficile”, a déclaré l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia. “Mais notre séquence sans défaite se poursuit et je félicite les joueurs pour cela.” Dans le nord de la France, Lille traînait 2-0 après 11 minutes à Angers, le milieu de terrain Romain Thomas saisissant les deux, avant que l’attaquant turc vétéran Burak Yilmaz n’en coupe un en 41 minutes. MARSEILLE WINS Marseille peut désormais réfléchir à deux fois avant de prêter l’ailier Nemanja Radonjic comme prévu.

Il a profité d’un départ inhabituel lorsqu’il a dirigé un centre de Florian Thauvin vers la mi-temps. Montpellier est l’une des meilleures équipes visiteuses de la ligue et le milieu de terrain Florent Mollet a fait 1-1.

Mais les remplaçants de Marseille ont fait la différence lorsque le meneur de jeu Dimitri Payet, étonnamment laissé sur le banc, et Valère Germain ont marqué dans les 10 dernières minutes. Bien que Marseille soit à la cinquième place, ils ont disputé deux matchs de moins que les quatre premiers.

LE RETOUR DE DOMENECH Le premier match de Raymond Domenech à la tête de Nantes s’est soldé par un nul 0-0 à domicile contre Rennes, quatrième. Domenech est de retour à l’entraînement après une décennie d’absence.

READ  Gérard Houllier est décédé à 73 ans

Son mandat en France a mis fin à toute l’équipe de jeu sur une grève au sol d’entraînement lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud pour protester contre le renvoi de son coéquipier Nicolas Anelka. AUTRES JEUX Aleksandr Golovin est sorti du banc et a marqué immédiatement alors que Monaco, sixième, battait Lorient 5-2.

Le milieu de terrain russe qualifié, absent depuis septembre en raison d’une blessure à la cuisse, a tiré en milieu de seconde période avec un bon tir de l’extérieur de la surface après un corner. L’attaquant Ludovic Ajorque a marqué deux buts lors de la victoire 5-0 de Strasbourg contre le dernier Nîmes.

C’était aussi: Brest 2, Nice 0; Metz 0, Bordeaux 0 et Reims 0, Dijon 0. AP BS BS BS.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)